Cameline...

... une petite graine aux grandes vertus !
Rubrique

Une ancienne actrice qui se passionne pour la minuscule graine de cameline et contribue à la sortir de l’oubli dans lequel elle est tombée : voici l’histoire pas banale que je vais vous conter. Partons du côté de Montpellier à la rencontre de Nathalie Horn et de la plus ancienne plante oléagineuse.

Comédienne et Parisienne, Nathalie Horn n’avait, a priori, aucune raison de se retrouver, un jour, dans la région méditerranéenne, en train de cultiver et transformer une petite graine remplie de bienfaits. Sauf que… la vie en a décidé autrement ! « J’ai été propulsée dans un milieu que je détestais, dans lequel l’acteur ou l'actrice devient un objet », se souvient-elle. Celle qui était alors connue sous le nom de Nathalie Spilmont a débuté sa carrière cinématographique aux États-Unis et vécu à Hawaï pendant une quinzaine d’années. Après avoir créé une école de yoga et formé des acteurs, elle s’est peu à peu tournée vers la nature.

Rencontre avec Camelina sativa

Désireuse d’offrir une éducation occidentale à son fils, l’héroïne du film Hors-la-loi plie bagage et rentre en France avec mari et enfant. La petite famille se pose dans la région de Montpellier et commence à cultiver des plantes aromatiques et médicinales adaptées au climat de cette région aride avec pour objectif de « replacer la nature au cœur de notre société ». Le décor est planté !
« Ma rencontre avec la cameline est arrivée "par hasard", raconte Nathalie Horn. Je me suis intéressée à son histoire, longue… et oubliée. » La petite graine de la famille des brassicacées – tout comme la moutarde, le colza et le chou – était cultivée depuis plus de 3000 ans et connue sous le nom de « l’or végétal du bronze et du fer ».

Utilisée jusqu’au XIXe siècle

Probablement originaire d’Europe centrale, Camelina sativa est une plante messicole : telle le bleuet ou le coquelicot, elle accompagne les cultures et a traversé les siècles en poussant à la surface du sol. « Ce qui lui a permis de ne pas disparaître complètement », résume l’actrice devenue cultivatrice. Au XIXe siècle, on en faisait du savon, ses tiges permettaient de couvrir les maisons au toit de chaume et son huile d’éclairer nos villes et villages. Jusqu’à l’arrivée du pétrole et du gaz. Et ce fut (presque) le début de la fin de la graine qui avait aussi permis de nourrir humains et animaux grâce à sa farine…

Ce sont des laboratoires qui ont découvert, il y a une vingtaine d’années, ses fabuleuses propriétés, similaires à celles de l’huile de foie de morue, et notamment sa forte teneur en omégas 3 et 6 qui en font une huile complète.

Cameline Om

Il y a une dizaine d’années, le couple Horn a réintroduit une variété rustique de cameline issue de la plante sauvage et au goût de noisette. Son nom ?
Camelina sativa L. Crantz. var. Om. Rien que ça !
Grâce à ses racines pivotantes, la plante nettoie les terres et, comme les légumineuses, elle ramène l’azote à la surface de la terre. Associée aux lentilles ou aux pois chiches, par exemple, elle permet également un meilleur rendement aux cultures qui leur succèdent. « De plus, sa rusticité et sa sobriété lui permettent de se contenter de terres maigres et de s’adapter à tout type de climat », ajoute Nathalie Horn.
Décidément, la petite graine n’a pas fini de nous surprendre ! Ses caractéristiques agronomiques exceptionnelles méritent que l’on s’y attarde…

Huile bénéfique

Pressée mécaniquement à froid (pas plus de 37 °C) pour ne pas perdre ses précieux antioxydants, la graine récoltée au bout de 3 mois restitue une huile riche en acides gras polyinsaturés permettant d’équilibrer le rapport omégas 3 et 6. « Elle a une action sur la baisse du cholestérol et est utilisée pour soigner les ulcères d’estomac, les gastrites et autres problèmes digestifs », résume la cultivatrice passionnée.
Appliquée directement sur la peau, elle soulage contusions, escarres, entorses, acné et psoriasis grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et à son action régénérante. En massage, elle donne une peau douce et satinée ; sa texture fine et légère lui permet d'être rapidement absorbée par la peau. Et une cuillère à café par jour de cette huile dans l'alimentation suffit pour bénéficier de cette petite merveille. Mais attention ! Pas de cuisson : cela dénature les précieux omégas 3…

Contact :

Nathalie et Peter Horn
Les Combes
30250 Junas
Tél : 04 66 51 30 84 et mobile : 06 84 89 66 29
Site Internet : www.sancoil.fr
Courriel : peter@sanctummediterranee.com

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles
Autisme : un nouveau regard, causes et solutions
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques