Teinture d’iode et thyroïde

Rubrique

Dans la revue n° 203 (mars 2018), une lectrice donnait son témoignage au sujet de son cheminement pour se libérer du Levothyrox (50 µg par jour). Voici le rappel de son témoignage :

«J’ai simplement pris un raccourci : plutôt que de prendre de l’iode sous forme de comprimés, je prends chaque matin, dans un peu d’eau, une goutte de teinture d’iode ! Ce vieux produit, tombé en désuétude, n’a rien perdu de ses qualités. En théorie, la teinture d’iode n’est vendue que pour un usage externe mais autrefois, les soldats (de la guerre de Sécession à celle de 1914-18) portaient dans leur paquetage une fiole de teinture d’iode, tant pour désinfecter leurs plaies que pour purifier leur eau de boisson recueillie n’importe où. Ils ajoutaient 8 gouttes par litre, mélangeaient et pouvaient consommer l’eau sans problème.
Dans un vieux magazine Rustica, j’ai aussi trouvé une recette pour désinfecter l’eau donnée aux poules et enrichir les œufs en iode : toujours 8 gouttes par litre... et les oiseaux ne s’en portaient que mieux !
J’ai donc commencé la prise de teinture d’iode il y a un mois et j’ai constaté une amélioration significative de ma santé, en dépit des intempéries !
»

Et la suite...

Et début septembre, nous avons reçu des nouvelles de cette lectrice qui confirme son expérience :

«Souffrant d’une hypothyroïdie, je m’en suis sortie en donnant à ma thyroïde ce qui lui manquait : de l’iode sous forme de teinture que j’ai prise, à raison d’une goutte par jour per os et sur la peau en larges plaques. J’ai donc pu réduire progressivement les médicaments puis les arrêter, tout en étant en forme plus que jamais. Pour savoir si l’on est en état de carence d’iode, il suffit d’appliquer à une heure précise quelques gouttes de teinture sur la peau et de regarder à quelle vitesse cette tache s’efface. Elle doit tenir 24 heures si tout est normal ; dans mon cas, au début, elle disparaissait en 20 minutes ! »

Bien sûr, il ne s’agit pas de remplacer votre médecin et ses prescriptions, mais cette expérience mérite sans doute d’être partagée.

Expérience partagée par Mme D. de Savoie

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Le jeûne : mode d’emploi
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?