Plus de six Persans sur dix ont un problème médical

Avec leur moue inégalée et leurs poils soyeux, les Persans passent pour des chats de luxe.

Et c'est une réalité ! Ils ont besoin de voir plus souvent le vétérinaire car selon une étude menée par l'Université d'Edimbourg et le Royal Veterinary College, 65 % des 3325 Persans examinés présentent au moins une affection : dermatologique, dentaire, croissance excessive des griffes, écoulement de larmes sur les joues…

 

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Le jeûne : mode d’emploi
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?