Caler son rythme sur celui du jardin et profiter de la trêve des confiseurs

Voilà une bonne façon d’aborder en forme une nouvelle année de jardinage

Normalement, en décembre, l’activité des plantes et des animaux se ralentit, c’est l’hiver qui arrive !

Normalement, en décembre, l’activité des plantes et des animaux se ralentit, c’est l’hiver qui arrive ! Mais l’expérience des derniers hivers montre que ce rythme qui semblait établi ne l’est pas ; le froid attendu ne vient pas ou n’arrive qu’en mars. Les plantes et les animaux restent actifs, moins quand même car la durée du jour et l’intensité lumineuse diminuent. Bref, impossible de programmer des activités « rituelles » comme les protections anti-froid, à date fixe ! L’important est d’agir quand cela devient nécessaire.

*

⇒ Récoltez topinambours, salades d’hiver. Faites blanchir chicorées frisées, cardons, scaroles et, en climat doux, fenouil et céleri-branche au fur et à mesure des besoins.

⇒ Semez sous châssis : chou cabus d’été, chou-fleur, brocoli, cresson alénois, poireau, persil et cerfeuil. En pleine terre, salsifis et, sous tunnel, petits pois.

⇒ Plantez échalotes grises, repiquez mâche et laitue d’hiver.

⇒ Buttez les poireaux et, en climat doux, petits pois et fèves dès 15 cm de hauteur.

⇒ Débuttez les asperges : l’exposition au froid des racines et un apport de matière organique décomposée favorisent la production.

⇒ Paillez les légumes restés en place en cas d’annonce de gel.

⇒ Aérez les châssis par beau temps et couvrez-les de « paillassons » en cas de grands froids.

*

⇒ Terminez les plantations en dehors des jours de gel et l’élimination des organes malades.

Élaguez si nécessaire les vieux fruitiers ou les arbres trop poussants, surtout si le jardin est petit ; un bon éclairement est nécessaire à la fructification.

⇒ Commencez la taille, enlevez à la brosse la mousse et le lichen. Pensez aussi au gui, parasite qui affaiblit vos arbres.

*

⇒ Plantez rosiers, arbustes et arbres ; comptez avec leur futur développement pour les distances de plantation.

⇒ Vérifiez que les escargots et limaces ne s’installent pas au collet des vivaces, laissez les tiges montées à graines pour alimenter les oiseaux, aérez le sol pour favoriser l’activité de la faune et faire pénétrer les cendres du feu de bois répandues sur le sol.

⇒ Plantez encore des vivaces ou des annuelles peu frileuses (Helenium, cœur de Marie, œillet, muflier, pensées, pivoine…).

⇒ Semez aussi les coquelicots, bleuets, alysses, pois de senteur, soucis, primevères… En cas de froid intense, protégez vos jeunes plantes avec une petite couche de compost chaud et un voile d’hivernage.

*

⇒ Rapprochez les plantes des fenêtres et installez de quoi maintenir une hygrométrie suffisante, sous peine de passer votre hiver à lutter contre les cochenilles et les acariens.

⇒ Diminuez les apports d’eau pour l’ensemble des plantes et surtout les cactées, et cessez tout apport d’engrais.

⇒ Conservez les cendres de la cheminée au sec, c’est une bonne réserve de potasse à utiliser pour le jardin ou les potées.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Le jeûne : mode d’emploi
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?