Les bienfaits du brottrunk, suite...

Rubrique

« Je vous écris concernant l’article de Murielle Toussaint consacré au brottrunk (paru dans le n° 218 de septembre dernier) ; ce produit est encore mieux que ce que vous pouvez imaginer ! Je l’utilise depuis plus de 20 ans. Ayant été touchée par la catastrophe de Tchernobyl, ma thyroïde a été en difficulté.

Mais sachant que le taux de radioactivité chez les enfants irradiés, soignés par le moût de pain Kanne ou brottrunk (pain liquide), a diminué de 75 % en moyenne après 2 mois de ce traitement, je me suis soignée ainsi. J’ai pris d’abord le liquide Kanne, mais le flacon ouvert doit être consommé assez vite, j’ai donc pris ensuite le ferment sec qui est, en plus, très bon dans les sauces de salade : une cuillère à soupe pour une salade de 4 personnes ou même plus, je ne compte pas. J’en prends tous les jours sauf quand je voyage. Pas de problème, pas de docteur, tout continue au possible ! Les enzymes contenues dans ce kanne sont capables de digérer et de transformer le Césium 137. »

Mme G. de Loire-Atlantique

Voir aussi

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?