La noix de muscade

Un petit noyau plein de vertus !
Rubrique

Issue du muscadier, la noix de muscade est une noix de petite taille et de forme ovoïde de couleur brun clair. Cet arbre touffu donne de jolies fleurs blanches qui se transforment en un fruit jaune pâle.

Lorsqu’il est mûr, le fruit s’ouvre en 2, laissant apparaître sa jolie noix dans une coque dure et vendue telle quelle dans certaines épiceries pour lui assurer une meilleure conservation. Rapportée d’Inde au Moyen Âge, les Européens partent à sa conquête pour la commercialiser. De nos jours, elle est produite en Indonésie, à Madagascar, aux Antilles, au Sri Lanka, en somme, dans les régions tropicales.   

Les effets de la noix de muscade sur notre organisme

⇒ Elle est classée dans les aphro-disiaques puissants et doit être consommée à petites doses. Ces effets sont dus à 2 substances : la myristicine et l’élémicine (effets psychotropes). Heureusement, en cuisine, les petites quantités utilisées sont bonnes pour la santé !

⇒ Consommée en petites quantités, elle favorise la digestion et stimule l’appétit. Inhibitrice de gaz, elle permet une digestion plus confortable.

⇒ Elle aide à vaincre la fatigue, car ses vertus toniques sont bonnes pour le cœur et notre système circulatoire.

⇒ La noix de muscade contient également des oligo-éléments pouvant aider à libérer certains neurotransmetteurs qui favorisent le sommeil réparateur et luttent contre le stress.

⇒ Riche en potassium, elle permet de réguler le rythme cardiaque et la pression artérielle.

⇒ Elle agit sur le système nerveux, la régulation de la glycémie et l’absorption du calcium.

⇒ Anticancéreuse, anti-inflammatoire, antimicrobienne, antioxydante et immunosuppressive, elle permet de soulager les rhumatismes et les maux de dents.

⇒ Ses propriétés analgésiques permettent de réduire les douleurs et l’inflammation.

⇒ Des études récentes prouvent qu’elle aiderait dans le ralentissement de la maladie d’Alzheimer.

La noix de muscade en cuisine     

⇒ Traditionnellement, on utilise la noix de muscade pour réaliser une sauce béchamel. Mais il ne faut pas se cantonner à cette simple recette.

⇒ Elle peut accompagner tout plat salé, comme sucré. Ainsi, vous pourrez en saupoudrer sur le riz, les pâtes..., agrémentée d’un filet d’huile gourmande, juste râpée en fin de cuisson.

⇒ Et vos desserts seront délicieux si vous y ajoutez de la noix de muscade râpée.

⇒ Je connais certaines personnes qui ajoutent même de la noix de muscade à leur café ! Elles me rapportent que cela les aide à mieux digérer, et qu’en plus, cela leur permet d’ajouter une saveur gourmande à ce café dessert ! Du coup, soupes, gratins, ragoûts, desserts... et aussi café, deviennent des gourmandises si on leur adjoint de la noix de muscade...

Choix et conservation     

⇒ Je vous conseille d’acheter la noix de muscade en magasin de produits naturels.

⇒ Je la préfère sous sa forme initiale avec sa coque, ce qui me permet de savoir qu’elle a conservé tous ses arômes.

⇒ Et je la râpe au fur et à mesure avec une petite râpe fine.

⇒ Mais vous pourrez également la trouver sous forme de poudre sur les étals.

⇒ Une fois ouverte, consommez la rapidement pour ne pas en perdre toutes les bienfaits !

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Le jeûne : mode d’emploi
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?