Le chardon-marie

Meilleur ami de votre foie
Rubrique

Sa silymarine est réputée pour soutenir votre foie.

On extrait des petites graines de ce chardon violet une substance capable de protéger les cellules du foie, mais aussi de les aider à se régénérer lorsqu’elles subissent l’assaut de produits toxiques.

Le foie, pris d’assaut

Le foie est chargé de filtrer les substances toxiques. C’est lui qui est en première ligne quand l’organisme est confronté à un afflux d’alcool ou de molécules chimiques, à un empoisonnement… Que l’on abuse un peu de la bouteille ou que l’on suive une chimiothérapie, les cellules du foie trinquent ; elles ont à la fois besoin d’être protégées et leur régénération stimulée. Et pour tout cela, rien ne vaut la silymarine. Bien que naturelle, c’est une substance hépatoprotectrice très efficace. En effet, c’est elle que l’on fait intervenir, par exemple, lors d’un empoisonnement à l’amanite, et des essais ont montré qu’en prévention, elle empêchait les dégâts de ce champignon toxique (ce n’est pas une raison pour cueillir n’importe quoi !).

*

En médecine conventionnelle et sur prescription médicale, on l’emploie pour prévenir et traiter différentes maladies hépatiques : hépatites, cirrhose, calculs biliaires, mais aussi pour réparer les dommages hépatotoxiques. C’est d’ailleurs un médicament couramment employé (depuis longtemps en Allemagne de manière courante, mais désormais aussi en France) pour limiter les effets secondaires indésirables lorsque l’on suit un traitement de chimiothérapie.

Et bien d’autres vertus

Outre ses bienfaits sur le foie, la silymarine peut se révéler utile contre nombre de soucis et les phytothérapeutes emploient le chardon-Marie depuis des siècles pour stimuler le système cardio-vasculaire (en cas d’hypotension surtout), pour combattre l’asthme ou le rhume des foins, mais aussi la migraine, l’urticaire, les digestions pénibles et même la dépression. Par ailleurs, plusieurs essais cliniques ont montré que le chardon-Marie faisait baisser le taux de cholestérol et de triglycérides et améliorait le contrôle de la glycémie chez les personnes diabétiques.

*

 

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Le jeûne : mode d’emploi
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?