Réveillon dans la belle-famille ?

Rubrique

Soignez votre flore !

Une récente étude publiée dans le Human Microbiome Journal a permis d’analyser la flore intestinale de personnes adultes en fonction du lieu de leur réveillon de Noël.

Résultat, quand on dîne chez ses beaux-parents pour le réveillon, la proportion d’une bactérie très sensible au stress (Rumminococcaceae) baisse considérablement… ce qui fait dire aux chercheurs qu’il est permis de penser que « manger chez sa belle-famille induit un haut niveau de stress, ce qui réduit la présence de Rumminococcaceae dans l'intestin », et déséquilibre par conséquent la flore intestinale.

Évidemment, il y a aussi des belles-familles charmantes, où tout se passe de manière sereine et d’où l’on rentre avec une flore intestinale saine.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le jeûne : mode d’emploi
Les plantes qui guérissent (Poche)
Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Ma bible de l'homéopathie