Brûle-graisses...

... cramer les calories pour éliminer les bourrelets

Marcher, gainer… tous les exercices visant à relancer le transit aident aussi à éliminer les rondeurs. 

Marcher est la base : 15 000 pas par jour, le minimum du minimum en recherche brûle-graisses. Mieux : l’activité physique est le paramètre numéro 1 pour réveiller vos gènes minceur. Mettre un pied devant l’autre est indispensable pour mieux gérer sa glycémie (donc son appétit), car les muscles sont de gros consommateurs de sucre : plus vous bougez, plus ils en brûlent.

De nombreuses études montrent qu’à alimentation égale, 60 minutes de marche soutenue par jour brûlent beaucoup, beaucoup de glucides.

Si vous montez et descendez les escaliers, c’est encore mieux, et si vous faites en plus quelques exercices de flexion des jambes, c’est carrément parfait.
En effet, les cuisses – quadriceps fémoraux pour être précis – sont les muscles les plus volumineux du corps. Plus elles travaillent, ne serait-ce qu’en marchant, plus elles « pompent » de glucides. Et si vous considériez enfin les escaliers pour ce qu’ils sont vraiment, à savoir une véritable salle de gym totalement gratuite et ultra-performante ? Rien de tel que de grimper les étages pour se faire des fesses et des cuisses de rêve !

*

Le stade au-dessus, on brûle les graisses pour perdre ses bourrelets, notamment autour du ventre (les plus dommageables sur un plan santé). La bonne idée, c’est de mixer un travail d’endurance (course à pied, natation, vélo) à allure soutenue, mais sans aller jusqu’à l’essoufflement, à raison d’1 h 30 par semaine ET de faire 15 minutes de renforcement musculaire 5 jours par semaine. Car qui dit plus de muscles dit un métabolisme accru – le muscle dépense de l’énergie, même lorsqu’il ne travaille pas, et ce 24h/24 – même durant votre sommeil. Résultats spectaculaires garantis !

Les 3 meilleurs exercices brûle-graisses, faciles et efficaces pour tous

Avant tout, échauffez-vous. Trottinez 3 minutes tranquillement, ou sautillez sur place, en balançant vos bras devant vous gentiment comme pour boxer tranquillement un ennemi invisible.

La corde à sauter

*

Le mode d’emploi est le même que dans votre enfance, dans la cour de récré. Sautez au-dessus du fil en le passant d’avant en arrière, puis l’inverse, jouez avec. Pas de corde ? Faites semblant, en mimant, de tenir les extrémités dans chaque main… c’est pareil (et en plus vous ne risquez pas de vous casser la binette !).

Le squat

*

Asseyez-vous le long d’un mur. Sauf qu’il n’y a pas de chaise, ni rien où poser vos fesses. Restez ainsi, « assis » dans le vide, jusqu’à ce que vos muscles rendent grâce. Les premiers jours, vous tiendrez 2 secondes. Mais très vite, vous serez surpris de vos progrès !

Le cobra (posture de yoga)

*

Allongé sur le ventre, mains à plat sur le tapis le long du corps un peu en retrait des épaules. Sur une inspiration, soulevez la poitrine et regardez devant vous. Sur une expiration, soulevez les fesses en l’air, en position du chien tête en bas (voir Rebelle-Santé n°222), puis sur une inspiration, passez en planche, donc le dos bien droit, parallèle au tapis, puis sur une expiration, posez le ventre à terre pour recommencer un cycle. Faites-le 5 à 6 fois de suite.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Chimiofolies
Mon cahier de radiesthésie
Les plantes qui guérissent (Poche)