En cas de crampes...

... des recettes naturelles
Rubrique

Que ce soit à cause d’une sollicitation excessive des muscles, d’un manque d’oligo-éléments, d’une mauvaise circulation sanguine, d’une maladie neurologique ou hormonale, vite, il faut étirer vos muscles, malaxer la zone douloureuse pour que cela cesse.

Allez boire un grand verre d’eau car la déshydratation peut en être la cause. Consommez des boissons épicées au gingembre ou au wasabi avant toutes pratiques sportives. Faites une cure d’aliments riches en potassium et en magnésium, diminuez le thé et le café ainsi que le tabac et l’alcool.
Pour calmer la douleur, buvez des tisanes de plantes antispasmodiques. Et si vous avez des troubles de la circulation sanguine, prenez des tisanes veinotoniques.

Une cure de magnésium et de potassium

Privilégiez les aliments riches en magnésium et potassium comme les lentilles, les fruits de mer et les céréales complètes. Préparez-vous de délicieux jus que vous boirez le matin en mixant, au choix, des amandes, des noix, des noisettes, des noix de cajou ou du Brésil, des graines de cumin, de coriandre et de tournesol, des bananes, des épinards, des fruits secs comme les figues, les dattes et les abricots, du chocolat noir, de la chicorée en poudre avec une cuillerée à café de tahin et du lait végétal ou de l’eau.

Huiles et crèmes de massage   

Dans l’immédiat et si vous n’avez pas préparé d’huile de massage à l’avance, prenez simplement de l’huile de cuisine, tournesol ou olive et massez vigoureusement. Et si vous avez de l’huile essentielle de lavande vraie, Lavandula angustifolia, ajoutez-en quelques gouttes.

Pommade à l’arnica : faites chauffer dans une petite casserole, au bain-marie, 5 g de cire d’abeille et 30 ml de macérât huileux d’arnica. Remuez bien avec une petite cuillère en bois jusqu’à ce que la cire soit fondue. Laissez refroidir un peu puis, avant que le mélange ne fige, terminez en ajoutant une dizaine de gouttes d’huile essentielle de lavande vraie. Transvasez dans de petits pots en verre. Votre pommade est prête. Vous pouvez remplacer la cire d’abeille par du beurre de karité ou un autre beurre végétal qui est bien solide lorsqu’il est froid.

Baume au millepertuis (délassant et anti-inflammatoire) : cueillez 350 g de fleurs fraîches de millepertuis (Hypericum perforatum). Ses feuilles et fleurs sont bordées de petits points noirs et ses pétales froissés dégagent un liquide pourpre. Jetez-les dans 25 cl de vin blanc et 50 cl d’huile d’olive. Laissez macérer dans un pot en verre ou en terre en couvrant juste l’ouverture d’une gaze légère. Remuez tous les jours. Au bout de quatre jours, faites chauffer la préparation au bain-marie jusqu’à l’évaporation complète du vin. Conservez dans un flacon opaque. Appliquez avec des compresses ou en massage sur les zones douloureuses.

Tisanes pour soulager et calmer la douleur

La passiflore : Passiflora incarnata 

Cette belle grimpante originaire d’Amérique tropicale n’a pas qu’une action hypnotique et sédative au niveau du système nerveux. Ses effets antispasmodiques sont également utiles en cas de crampes musculaires. Vous pouvez en prendre pendant quelques jours en infusion ou en teinture.

Infusion : versez un litre d’eau bouillante sur 20 g de fleurs sèches. Laissez reposer un quart d’heure. Filtrez et buvez deux tasses dans la journée dont une avant de vous coucher.

La monarde : Monarda didyma 

*

Cette plante venue de l’est de l’Amérique du Nord dégage, quand on froisse ses feuilles ou ses fleurs, une puissante odeur aromatique. Les tribus des Indiens d’Amérique, à Oswego, l’utilisaient couramment pour ses vertus digestives, antispasmodiques et antibactériennes, ce qui lui valut le nom de « thé d’Oswego ». On l’appelle aussi « thé rouge ».

Infusion : cette tisane à odeur de bergamote est délicieuse. Il suffit de verser un litre d’eau bouillante sur 40 g de fleurs séchées, de couvrir, de patienter une quinzaine de minutes puis de filtrer et de boire trois tasses dans la journée.

En cas de mauvaise circulation sanguine

Si vous souffrez de troubles circulatoires, cela peut favoriser l’émergence de crampes. Il faut alors boire en parallèle des tisanes stimulant la circulation veineuse pendant une vingtaine de jours au moins.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Rhumatismes et autres maux articulaires
Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Trucs et astuces de santé