De l'huile essentielle de géranium...

... pour mes cosmétiques

C'est l'huile essentielle idéale en retour d'été, pour soutenir la peau parfois un peu en souffrance après avoir été tant exposée au soleil. Elle lutte contre le vieillissement cutané, avec ses marques visibles et ses taches… Elle rééquilibre aussi les peaux grasses, qui ont toujours tendance à le redevenir davantage après leur "assèchement" estival. En un mot comme en cent : pas de cosmétique maison de rentrée sans elle !

On l'appelle communément géranium, mais son nom botanique est plus exactement Pelargonium. Il en existe plus de 400 espèces, qu'on aime cultiver dans nos jardins ou sur nos balcons. Originaire d'Afrique, il aime le plein soleil et ses fleurs nous accompagnent tout au long de l'été, alors que la senteur de ses feuilles a le bon goût d'éloigner les moustiques.

La cosmétique utilise principalement l'huile essentielle de géranium rosat ou de géranium Bourbon (plus spécifiquement originaire des îles de la Réunion et de Madagascar), obtenue par la distillation des feuilles par entraînement à la vapeur d'eau. Et si la plante marque l'été, son huile essentielle est particulièrement indiquée quand il se termine, ses propriétés venant à point nommé réparer les quelques dommages cutanés inhérents à la période.

Indications 

Calmante et cicatrisante, l'huile essentielle de géranium a des applications spécifiquement cosmétiques, qui viennent principalement au secours des peaux adolescentes ou, à l'inverse, marquées par l'âge. 

•  Soins des peaux matures : tonifiante, régénérante et raffermissante, également astringente, elle remet la peau en forme après les agressions des rayons UV qui accélèrent son vieillissement. Elle aide aussi à lutter contre les rougeurs de la couperose et les taches brunes, qui ont toujours la fâcheuse habitude de ressortir davantage après l'été. 

•  Soins des peaux grasses : astringente et purifiante, elle ressert les pores de la peau et contribue aussi à réguler la production de sébum, qui connaît généralement un "rebond" après avoir semblé (à tort !) comme maîtrisée sous l'effet du soleil d'été.

Précautions 

L'huile essentielle de géranium peut avoir des effets asséchants et irritants pour la peau : on la dosera donc toujours avec justesse et on évitera des utilisations trop prolongées dans le temps.

Elle contient aussi quelques substances allergènes comme le citronellol (celui-là même qui éloigne les moustiques), le géraniol bien sûr, le linalol ou le limonène : on réservera donc son emploi aux personnes qui n'y sont pas sensibilisées, et on l'évitera sur la peau des bébés.

Associations 

Pour potentialiser ses propriétés, on peut utiliser l'huile essentielle de géranium en synergie avec d'autres huiles.

⇒ Soins des peaux matures :

Angélique, bois de rose, camomille romaine, carotte, citron, hélichryse, néroli, myrrhe, palmarosa, petit-
grain bigarade, rose de Damas, santal…

⇒ Soins des peaux grasses :

Arbre à thé, bergamote, cèdre, genévrier, laurier, lavande, marjolaine, menthe poivrée, orange douce, pamplemousse, ylang-ylang…

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de botanique
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques
Les secrets d'un jeûne réussi