Alarme sur la planète obèse

La fabrique de l’obésité
Enquête sur un fléau planétaire
Yves Leers
Éd. Buchet-Chastel
14 x 20,5 cm
288 pages
19 €.  

Phénomène apparu d’abord aux États-Unis dans les années 1970, l’ONU reconnaît en 2012 l’obésité comme un « fléau mondial », qui provoque le diabète, des maladies cardio-vasculaires, des AVC, de nombreux cancers et maladies chroniques.

L’obésité touche aujourd’hui plus de 700 millions d’humains dans le monde dont 100 millions d’enfants et on estime qu’elle tue 4 millions de personnes chaque année. Elle a doublé en une génération et aucun pays n’est épargné.

C’est à partir de ce constat terrible qu’Yves Leers, qui publiait dernièrement « Ça chauffe dans nos assiettes, des recettes pour sauver le climat », écrit ce nouvel essai coup de poing, en considérant l’obésité comme le symbole même du déséquilibre nutritionnel, conséquence de la malbouffe, ces aliments ultra-transformés qui entraînent une surconsommation de gras, de sucre et de sel partout dans le monde. Car les premières victimes sont aussi les plus pauvres.

Stigmatisés, les obèses souffrent du mépris qu’ils inspirent dans une société où les canons exaltent la maigreur et où le fantasme fitness d’un corps de rêve supplante bientôt en valeur l’idée d’un corps en bonne santé.

Derrière le scandale de l’obésité et l’hypocrisie des lobbies agroalimentaires qui renvoient chacun à sa responsabilité, le journaliste ne se contente pas de dénoncer. Il enquête en rappelant comment la prévention nutritionnelle rend aussi l’obésité évitable à condition qu’elle s’accompagne d’une volonté politique pour se réapproprier l’alimentation et donner accès à des aliments plus sains, dans des démarches écologiques et locales. Car tout est lié. 

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Mon manuel de sorcière
Les aliments qui guérissent (Poche)
Mon manuel de lithothérapie