Cadeaux et jouets détox

... les 10 bonnes pistes à adopter
Rubrique

La fête à Noël, oui. La débauche de cadeaux bourrés de produits toxiques, non ! Nos pistes pour enchanter et se faire plaisir sans nuire ni culpabiliser.

Le plaisir, oui, mais pas à n’importe quel prix !

Depuis quelques années, nous avons fait un petit bout de chemin, heureusement. Il y a des évidences désormais, comme celle d’arrêter d’ensevelir de produits sur-emballés (en plastique) le pied du sapin (en plastique). Mais ce n’est pas toujours évident de concilier les attentes des plus jeunes et les jouets offerts, sans retomber systématiquement sur les puzzles en bois et les livres en coton. Alors comment offrir des cadeaux sympas sans patauger dans l’ère du « c’était mieux avant, quand on n’offrait qu’une orange à Noël, ou éventuellement une petite voiture en métal » ni tomber dans le piège du tout numérique, des drones inutiles et des objets à batteries aussi énergivores que nos antiques piles ? 

Pour les tout-petits, avant 3 ans, pensez qu’ils portent TOUT à la bouche

*

Donc évitez les jouets bourrés de phtalates et autre bisphénol, c’est-à-dire essentiellement les jouets en plastique mou, hyper colorés, genre « girafe molle multicolore » et autres licornes du même acabit.

Servez-vous de votre nez

Si à l’ouverture de la boîte/du sachet, ça « sent le plastique », aérez, rincez, voire lavez. 

Offrez des objets qui durent et servent de nombreuses fois

Mieux vaut des briques de construction* – certes en plastique – appelées à construire mille maisons, porte-avions et bateaux qu’un objet en bois inutile qui sera délaissé dans l’heure.

*Une marque danoise célèbre passe doucement au plastique végétal, issu de fermentation de canne à sucre depuis 2018 – toujours mieux que l’ABS (Acrylonitrile butadiène styrène) dérivé du pétrole utilisé jusqu’à présent.   

Vous avez deux yeux, utilisez-les

Faites-les vous-même !

Plus ou moins habile de vos mains, pourquoi ne pas fabriquer vous-même des jeux ? Voire, éventuellement, les réaliser avec votre enfant ? Non seulement pléthore de tutos sont disponibles gratuitement sur internet pour fabriquer des puzzles (pour tous les âges), dinos en carton, poupées et personnages cousus/tricotés, dominos (avec des bâtonnets d’esquimaux) et autres jeux à base d’emballages recyclés, mais en plus vous pouvez imaginer des jeux en ne fabriquant… rien du tout. Par exemple, en ramassant quelques galets à peindre (jeu de morpion, de petits chevaux…) ou à disposer artistiquement (land art), des feuilles mortes à coller joliment dans un cadre, etc. Allez jeter un œil à Momes.net, desidees.net, Youtube… 

Achetez en seconde main 

Ne tombez pas dans des pièges grossiers

Le puzzle en bois massif, oui ! Le même en contreplaqué ou « faux bois » à 2 €, non ! La qualité a un prix, ici comme ailleurs.

*

Faites les vide-grenier

Fiez-vous aux bons labels 

Si vous n’êtes pas sûr de vous côté achat, quelques labels peuvent vous rassurer. Par exemple « Spiel Gut » (« bien jouer » en Allemand) qui garantit à la fois un vrai intérêt ludique, pédagogique et de sécurité pour l’enfant (solidité, sécurité, pas de substances douteuses…), mais qui permet aussi de développer l’imagination, de respecter l’environnement… archi complet ! Ou encore Oeko-Tex (et Öko-Tex, un autre label !), PEFC, FSC, Angle bleu, Ecocert tout simplement, pour un cahier des charges plus simples ou correspondant, par exemple, à des doudous ou des jouets en bois.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier de tisanes