Nos 10 conseils pour des fêtes qui brillent… naturellement !

Rubrique

Partager, se réunir, fêter ensemble, est plus important que jamais, même si c’est en comité restreint.
Voici nos conseils pour des repas de fêtes chaleureux et gourmands, sans intox !

Ces moments festifs sont parfois l’occasion de véritables débauches de produits toxiques – jouets ou vêtements de piètre qualité, alcools, colorants alimentaires outranciers, maquillage/parfum déraisonnables –, de moyens, de lumières, d’emballages délirants, d’entorses aux règles écologiques les plus élémentaires, sous prétexte que « on se détend une fois dans l’année, alors lâchez-nous ». En fait, on peut se détendre en se faisant (très) plaisir, sans pour autant tomber dans les pièges du sur-artificiel ou du triste « un arbre tué pour quelques jours de fête » – sapins déjà jetés sur le trottoir dès le 27 décembre. Loin de nous l’idée de vous inciter à jeûner ou à manger seulement des graines germées « maison » au réveillon, ni à utiliser des couverts en bambou, et encore moins de vous culpabiliser de gâter vos enfants ou petits-enfants. Il s’agit juste de vous aider à profiter d’une belle table de fêtes sans crouler sous les produits toxiques ou anti-écologiques (dans les aliments, la vaisselle…), et de limiter l’empreinte carbone à laquelle on ne pense parfois pas du tout.

La vraie vaisselle, qu’on lave à la main (ou au lave-vaisselle) : chic et saine

Porcelaine, céramique, verre : oui ! Ça paraît fou de devoir en parler, pourtant on en est là. Chaque fin d’année, il se vend des palettes de vaisselle jetable, en plastique, voire en carton (plastifié), en « matériau dit écologique » (qu’y a-t-il d’écologique à jeter une assiette après UN usage ?), festonnée, en forme de sapin, d’étoiles, estampillée « Happy New Year », « Joyeux Noël ». Tout ça par flemme « on ne va pas s’embêter avec ça, c’est la fête ! ». De la vaisselle souvent colorée, recouverte d’un vernis douteux, etc. dont on avale des particules. Surtout à la table des enfants ! Franchement…

Nappe, serviette, set… : la classe du naturel

Même raisonnement pour les serviettes et autres linges de table. Les serviettes en forme de sapin, pudding, caribou, flocons, métallisées, colorées… ont été produites et acheminées à grands renforts de composés polluants. 

Traquez les lots sur « leBonCoin » 

Une décoration de table sobre et majestueuse

Les confettis et autres rubans de table qui ne servent qu’une fois sont-ils vraiment indispensables ? Pensez aux décors naturels : plantes grasses/vertes, verrines emplies de sable, de petits cailloux ou de graines, pots pourris, branches, feuilles mortes, coquillages, noix/noisettes au milieu de guirlandes…

*

Méfiez-vous des bougies parfumées

Certaines sont écologiques et parfumées naturellement (cire d’abeille ou huile de soja + huiles essentielles) : d’accord, mais avec modération, et en s’assurant d’une bonne aération.

High tech mais… dématérialisé ! 

Les cadeaux « high tech » restent les plus recherchés… et les moins écologiques. 

Évitez les « trucs inutiles »

Ballons de baudruche « pour faire joli » (vous êtes sûr ?), objets bruyants chantant à tue-tête « I wish you a merry christmas » d’une voix chevrotante, père Noël rose fluo clignotant... Aucun de ces artefacts n’est digne de votre intérieur ni de celui de vos cousins. Préférez l’élégance – une jolie lampe, des coussins accueillants…

Vous vous déplacez ?

Privilégiez le train, les autres transports en commun (sur un trajet d’environ 800 km, même l’avion est moins polluant que la voiture : il émet deux fois moins de CO2 qu’elle), à défaut, le covoiturage, le bus. 

Des aliments bio, locaux et de saison à l’honneur

Sapins et guirlandes

Préférez le « vrai » sapin… planté dans votre jardin depuis des années. En ville ? Optez pour un joli sapin artificiel en bois (plutôt qu’en plastique, venu de Chine par avion). Et ornez-le de guirlandes non lumineuses, tout simplement. Réfléchissantes, elles brillent « toutes seules », là où leurs cousines lumineuses, gourmandes, nécessitent la puissance d’un réacteur nucléaire (1300 MW).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ordre et désordres
Mon cahier d’Homéopathie personnalisée
Mon cahier de beauté naturelle
D’ici et d’ailleurs, les épices qui guérissent