Ménage anti-Covid

Rubrique

« Je loue des appartements meublés. En attendant que la location soit à nouveau possible, quelles mesures d'hygiène puis-je mettre en œuvre concernant les rideaux, dessus de lits, vaisselle et toutes les surfaces ? Merci d'avance. » 

Mme P. des Hautes-Vosges

Réponse d'Anne Dufour

La réponse est simple : le virus sur les surfaces (quelles qu'elles soient) ne résiste pas à un lavage, du moment qu'il y a du savon (ou de la lessive ou du liquide vaisselle) et de l'eau CHAUDE (40 °C suffisent) pour éliminer les débris de virus disloqués sous l'effet du savon. J'insiste bien sur du savon/gel liquide/lessive classique (pas les pains et autres produits dits "sans savon"). 

Pour les locations, un simple nettoyage (sérieux) classique suffit amplement, bien que, comme pour le reste, on entend à peu près tout et n'importe quoi, et qu'il se développe un marché fou autour des produits "décontaminants". C'est différent pour les endroits qui reçoivent du public : là, il est bien sûr préférable de désinfecter très régulièrement les surfaces touchées par le public et le personnel, par exemple dans les supermarchés, transports en commun. 

Selon les études, le virus survit jusqu'à 28 jours à température basse sur surfaces lisses (miroir, coque de portable, piano, armoire...), et 14 jours sur surfaces poreuses (coton...), mais généralement pas en charge suffisante pour contaminer (heureusement). 

Il survit nettement moins longtemps s'il fait chaud dans l'environnement ou dans la pièce (à 30 °C, il survit 7 jours sur surfaces lisses, à 40 °C, 24 h seulement, et 16 h sur surface poreuse). On peut imaginer que dans un sauna, on ne risque pas grand-chose ! 

Donc, supposons que je loue un bien, je peux soit le "mettre en quarantaine" après chaque locataire pendant 4 semaines et "attendre que ça se passe". Le virus disparaîtra de lui-même. Soit faire un grand ménage eau chaude + savon qui éliminera totalement, de fait, le virus en quelques heures. 

Si je n'ai pas envie de nettoyer le couvre-lit entre chaque locataire (c'est long, ça met du temps à sécher !), on s'équipe de 2 ou 3 couvre-lits, on en retire un, on le met en quatorzaine, on le remplace par un autre et on le réutilise sans aucun risque ensuite.

Les UV (ultra violets) sont très efficaces pour éliminer le virus. Là, on est en "hiver", mais pour le printemps/été (ou les belles journées d'hiver !), exposer le logement au maximum de soleil et les textiles aux rayons solaires est l'un des moyens les plus sûrs d'éliminer le virus, sans besoin de "nettoyage" ou de désinfection particulière. 

Dernière possibilité : une solution hydroalcoolique à 80 % (de l'alcool, quoi ! ) passée sur une surface genre verre, plateau... élimine totalement le virus en 15 secondes. 

Donc ma réponse : le virus semble se comporter de la même façon que celui de la grippe et du rhume, pour ce qui est de la contamination des surfaces. 

Néanmoins, par précaution, on l'élimine avec un ménage classique mais super poussé (au cas où une personne contaminée aurait éternué 56 fois de suite, pile sur cette même surface).

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les clés de l'alimentation santé
Recettes faciles et gourmandes à l’huile de coco...
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent