Éleveur amateur ? Connaît pas !

Les particuliers qui faisaient une portée anecdotique et revendaient les chiots en se croyant à l'abri des poursuites en cas de vice rédhibitoire, ont tout faux.

Désormais, tout particulier est considéré comme éleveur professionnel dès la première portée, inscrite ou non à un livre généalogique officiel (LOF, LOOF) et même sans numéro de Siret !

De quoi mieux protéger l'acheteur (Source : Le Point Vétérinaire).

Découvrez nos livres santé

Vos ordonnances naturelles
Mon cahier de beauté naturelle
Le Guide du thé vert, plante de la minceur
Mon cahier de remèdes au bicarbonate