Je fais mes cosmétiques avec de l'huile essentielle de petitgrain bigarade

Vous reprendrez bien encore un peu de zen et de remise en forme ? Essayez l'huile essentielle de petitgrain bigarade : le nec plus ultra pour retrouver un esprit calme dans une peau lisse et ferme ! En plus de ses propriétés thérapeutiques, elle apportera fraîcheur, légèreté et efficacité à vos recettes de cosmétiques maison.

Le bigaradier, aussi appelé oranger amer (Citrus aurantium amara), est un petit arbre (qui peut s'élever jusqu'à 10 mètres, quand même) issu de l'hybridation du pamplemoussier et du mandarinier. Pour appartenir à la famille des agrumes, il n'en est pas moins très résistant, ne craignant ni les sols détrempés ni la sécheresse, ni les fortes chaleurs, ni même de courtes périodes de gel.

Et c'est comme le cochon, tout est bon et à exploiter dans le bigaradier ! Si ses fruits sont très amers au goût, leurs zestes nous donnent l'huile essentielle d'orange amère (en plus d'être la base de liqueurs comme le Grand Marnier), leurs fleurs l'huile essentielle de néroli et l'hydrolat d'orange amère. Mais ce sont ses feuilles (et les brindilles de ses branches) qui nous intéressent aujourd'hui puisque ce sont elles qui fournissent l'huile essentielle de petitgrain bigarade, la moins chère des trois… mais pas la moins intéressante !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Le mensonge des antidépresseurs
Et si vous faisiez tout vous-même au jardin ?
Et si vous faisiez tout vous-même?
Mon herbier de feuilles de parcs