Spondylarthrite ankylosante, je m’en sors en me soignant naturellement !

Rubrique

"Au printemps 2017, j’ai eu 60 ans : premières raideurs des genoux ressenties en randonnée. Je pense aussitôt au manque d’entraînement pendant l’hiver. Seulement, au bout de quelques semaines, toutes mes articulations deviennent douloureuses. J’essaie l’acupuncture et l’homéopathie mais le traitement est interrompu à cause du départ en retraite du médecin qui me soignait. Comme les douleurs augmentent, dans l’urgence, je consulte un généraliste qui me prescrit un traitement de cortisone pour 10 jours, une radio, un scanner, une prise de sang et un rendez-vous chez un rhumatologue (6 mois plus tard !). Effectivement, le corticoïde m’apporte un soulagement mais après 10 jours, les douleurs reviennent de plus belles, de jour comme de nuit, mes pieds, mains et genoux gonflent. J’ai très mal au dos, du mal à m’asseoir, et tous les gestes du quotidien deviennent une épreuve. J’ai trop mal et j’ai peur de bouger. Tout m’épuise. Mes genoux ne plient plus, je ne marche qu’à petits pas avec des cannes. Je ne peux plus conduire. Mon mari m’assiste du lever au coucher. C’est très dur pour moi et je ne parle pas du moral. Je prends rendez-vous avec une magnétiseuse que l’on me conseille. J’ai confiance dans ce genre de thérapie. Il faudra 3 séances pour que je puisse remarcher et quelques autres pour retrouver de la mobilité. Je reprends confiance. J’emballe mes genoux avec des poches de glace. Mon mari me masse toutes les zones douloureuses avec de l'huile essentielle de gaulthérie et d'eucalyptus citronné mélangées dans de l'huile végétale d’arnica. J'avale une gélule par jour de curcuma bien dosé en curcuminoïdes (avec un arrêt de 8 jours par mois). Je continue mes séances de magnétisme. Tout cela m'aide mais j'ai les doigts gonflés ainsi que les pieds et je souffre toujours des genoux, je voudrais savoir ce que j'ai. Mon rendez-vous avec le rhumatologue arrive. Je suis hospitalisée pour une série d’examens, le diagnostic : spondylarthrite ankylosante. Ce médecin me rit au nez lorsque je lui parle des huiles essentielles et du magnétisme. Je dois accepter à contrecœur un nouveau traitement de cortisone (une injection par semaine qui doit me changer la vie selon le rhumatologue). Mais je suis nauséeuse à chaque piqûre et ce pendant 3 jours. J’appréhende toujours la suivante.

Entre temps, je consulte un médecin chinois qui me donne des infusions mais pas plus d’amélioration. Je reprends les séances de magnétisme qui me font du bien. Au bout de 8 mois, les résultats de ma prise de sang sont meilleurs. Je vais partir en vacances alors je demande à faire un break concernant les piqûres qui me rendent malade. C’est accepté. De toute façon, je ne veux plus continuer. Depuis, j'ai annulé deux rendez-vous avec le rhumatologue (mais je fais faire les prises de sang) et j’ai tapé à d’autres portes : méthode Ortho-Bionomy (régulation émotionnelle et énergie), ostéopathie, kinésithérapie et toujours magnétisme. Évacuer les émotions est important pour mon équilibre. Je me suis acheté une couverture IRL (infrarouge lointain, produit utilisé par la NASA) que je recharge au soleil et qui aurait des bénéfices sur les douleurs, ce que j’ai constaté la nuit et en voiture. Côté alimentation, je mange les légumes de mon jardin, des fruits secs, je consomme moins de viande (volaille, poissons, œufs sont privilégiés), j'évite la confiture. Je bois du kéfir de fruits tous les jours. J’ai repris la marche, mon quotidien. Je revis ! Actuellement, je me fais suivre assez régulièrement en réflexologie plantaire et je prends juste du curcuma. Mais il reste toujours une certaine fatigue et m’accroupir est encore difficile, j’ai cependant retrouvé la mobilité ; plus de gonflements des articulations et je n’ai plus mal, sauf si je fais des efforts prolongés (ménage, jardinage)."

Sylvie C. des Vosges

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de lithothérapie
Vos ordonnances naturelles
Rhumatismes et maux de dos
Le jeûne : mode d’emploi