L'abcès dentaire à calmer sans attendre

Rubrique

Rien de tel qu’un abcès dentaire pour ne pas fermer l’œil de la nuit tant la douleur est intense. Gros plan sur les moyens de la soulager rapidement.

Difficile d’imaginer l’intensité de la douleur dentaire lorsqu’on n’a jamais souffert d’un abcès dentaire. Lancinante (chaque pulsation cardiaque s’accompagne d’une augmentation de la douleur), aiguë, puis progressivement insupportable pour empêcher le sommeil, la douleur peut survenir à tout moment dès lors qu’il existe une lésion dentaire. D’une façon générale, les abcès situés dans la mâchoire supérieure sont souvent plus douloureux que ceux situés en mâchoire inférieure.

Des germes...

En pratique, l’abcès correspond à une collection de pus, autrement dit une multiplication de bactéries qui s’accumulent à la base d’une dent, au niveau du nerf, sous la gencive ou sous une racine. Cette accumulation de pus comprime les structures adjacentes. Plus que le pus lui-même, c’est surtout la compression qui fait souffrir, sans parler de l’inflammation, naturellement douloureuse. On peut retrouver le gonflement dû à l’abcès en passant un doigt à l’aplomb de la dent concernée dans le sillon gingival. Un mauvais goût dans la bouche accompagne parfois l’abcès dentaire. Ouvrir la bouche s’avère douloureux, de même que mastiquer les aliments.

Abcès dentaire

 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de beauté naturelle
Mon cahier pour aller jeûner
Maux d'enfants, poussées dentaires...
Grossesse et allaitement sans soucis