Palmarosa (Cymbopogon martinii), l'esthéticienne aromatique

Rubrique

Cette huile essentielle est irremplaçable contre les petites infections de la peau. Mais elle fait aussi trembler les mycoses !

Généralités

– Déodorante, antibactérienne (donc anti-mauvaises odeurs).

– Anti-infections : urinaire, mycosique (peau, ongle, bouche, intestins), parasitaire, virale (infection gynéco, digestive, ORL, herpès).

 Soutient l’immunité.

– Apaisante, calme les nerfs, anti-angoisse. En diffusion (bonus : purifiante atmosphérique) si on apprécie l’odeur forte de géranium/rose.

– Antipuces, anti-tiques, anti-acariens, anti-moustiques.

– Interdite chez les femmes enceintes et allaitantes. À éviter en cas de cancer du sein (principe de précaution). Usage ponctuel uniquement (par exemple, pas comme déo quotidien sur le long terme). Peut s’appliquer pure ou diluée (chez les enfants de plus de 6 ans, diluée seulement).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Additifs alimentaires : éviter leur toxicité
Les secrets d'un jeûne réussi
Soigner son chat naturellement
Apprenez à vous soigner ?