Névralgie d'Arnold - Les mouvements SOS

Soyons clairs et directs : rien ne calme ni ne prévient mieux la névralgie d’Arnold que ces mouvements magiques qui devraient être déclarés d’intérêt public !

Vous n’avez jamais entendu parler de la névralgie d’Arnold ? Bienheureux lecteur, chanceuse lectrice. Ces maux de tête sont si violents qu’on croit sa dernière heure arrivée. Ils s’accompagnent d’un cortège de symptômes oscillant entre élancements, engourdissements, brûlures, chocs électriques façon "doigts dans la prise", contractions involontaires de la nuque. Brusquement, une douleur fulgurante vous transperce le crâne, vous tirant éventuellement du sommeil et vous tenaille si horriblement que vous n’osez plus respirer, parler, ni même penser. Toutes vos forces physiques et mentales sont mobilisées pour que cet enfer cesse. Vous imaginez le pire... Alors que ce n’est qu’une irritation de ce coquin de nerf occipital d’Arnold, sis entre les vertèbres C3 et C2 ! Il est chez lui partout dans votre tête (avant, arrière), fait la jonction entre la moelle épinière et les muscles, joue un rôle dans la motricité et les sensations, et quand il s’enflamme, rien ne va plus, mais alors plus du tout du tout.

Pitié, que ça cesse !

Comme pour toutes les névralgies, on demande grâce. Certes on est tenté par les médicaments antidouleur, qui marchent moyennement mais surtout ne règlent rien et laissent présager le retour de la chose si on ne fait rien pour l’en empêcher. Car il FAUT faire quelque chose. Et c’est là le plus fou : c’est TRÈS facile ! Bien souvent, Arnold se manifeste parce que vous souffrez de tensions cervicales. Parce que vous portez quelque chose de trop lourd sur la tête (casque de moto), avez subi un accident de voiture/moto/sport (le coup du lapin), ou parce que vous restez trop longtemps figé (écran), vous souffrez de torticolis à répétition (oreiller ?), vous avez une mauvaise posture (vélo, marche, canapé...)... ? Il est possible que vous n’ayez qu’une seule attaque dans votre vie. Ou pas. Dans le doute, voici les supers plans SOS à mettre en place pour prévenir toute récidive.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Additifs alimentaires : éviter leur toxicité
Les secrets d'un jeûne réussi
Soigner son chat naturellement
Apprenez à vous soigner ?