Botanique

Rubrique

... je suis de ces arbres fossiles présents dès les premiers âges de la terre qui ont miraculeusement traversé les siècles et que vous pouvez toujours admirer, en cet instant, de votre temps. En moi, vivent et perdurent la trace et le goût de terres nourries de vies diverses, la trace et le goût d’airs et d’eaux à la composition changeante.

Rubrique

... pour profiter du spectacle de cette liane acérée couverte, en cette période, de baies rouges prisées par nombre d’oiseaux.

Rubrique

… une vieille édition du Littré à la main, curieuse de savoir ce que dit ce dictionnaire au sujet de cet arbuste aux grandes fleurs non parfumées, mais aux pétales soyeux et colorés, qui donnent de la gaîté au jardin, du mois de juillet au mois d’octobre.

Rubrique

Où donc s’envolent vos semaines,
Pourquoi, soucieux jardiniers,
Ce surcroît de soins et de peines ?
Vos jardins sont des ateliers
Où vous tissez des fleurs humaines.

Rubrique

… avec l’intention de profiter au maximum de cette belle journée, les pieds en éventail, sous le voile léger d’un arbre. Tel un lézard, je m’allongeai le long de la paroi en pierre qui sépare mon jardin de celui de mes voisins. Cela faisait à peine dix minutes que je me prélassais ainsi en cet endroit, quand j’entendis deux voix de sexes opposés se rapprocher et susurrer des mots en ricochet, juste derrière le mur où je me trouvais.

Rubrique

« J’aime les étangs et j’habite
Partout où l’eau se creuse un lit.

Rubrique

« Caché au cœur de la forêt, je connais un endroit où se dresse un hêtre, tel qu’en peinture on n’en peut voir de plus beau. Lisse et clair, d’un seul trait pur il s’élève, solitaire, et nul de ses voisins ne touche à sa parure soyeuse... Quand, dernièrement... je quittai le chemin et vins me perdre là dans les taillis... aux environs de l’heure haute de Midi : tout se taisait.

Rubrique

… ou plutôt dans un immense jardin de ville situé en Judée pour me changer les idées. Les temps sont difficiles et la colère gronde. Il y a peu, un Nazôréen est mort, crucifié sur le mont Golgotha. Cette mort, au lieu d’apaiser les esprits, suscite de nombreux débats. Quelque chose est en train d’émerger, mais je ne sais quoi.

Rubrique

… moi, Marie, la Dame d’Alexandre Dumas, sa maîtresse, sa cocote d’un instant, une demi-mondaine, femme entretenue avec laquelle on se plaît, mais que l’on n’épouse guère. Sous sa plume, je vais devenir Marguerite, une courtisane aimée par un jeune bourgeois, Armand Duval.

Rubrique

... affligée à la vue de ce spectacle. J’ai pourtant essayé, au-delà de toute raison, de lui porter secours afin qu’il surmonte ce mal ou plutôt ces maux qui le rongent. Les solutions que j’ai proposées n’étaient peut-être pas celles qu’il fallait... mais c’étaient les seules que je connaissais.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?