Pathologies

Rubrique

On peut être une femme et ne pas en avoir toutes les spécificités physiologiques dès lors qu’il manque l’un des deux chromosomes X. Autrement dit, n’avoir que 45 chromosomes au lieu de 46. C’est le cas du syndrome de Turner, une maladie chromosomique qui touche une fille sur 2500 à la naissance.

Rubrique

L’hyperprolactinémie, autrement dit l’augmentation de la prolactine dans le sang, se manifeste par un écoulement de lait par les mamelons chez la femme. Plus curieusement, elle peut également toucher l’homme chez qui elle se traduit notamment par une augmentation des glandes mammaires et une impuissance. Gros plan sur une pathologie endocrinienne surprenante.

Rubrique

Florence la magnifique et ses 50 musées, la statue de David triomphant de Goliath, ou certains tableaux de maîtres… autant de chefs-d’œuvre qui peuvent entraîner le « syndrome de Stendhal » ou « syndrome des voyageurs », autrement dit une curieuse pathologie psychiatrique qui se manifeste par un accès de folie ou une attaque de panique.

Rubrique

Quel point commun entre un système pileux trop abondant chez une femme, des règles irrégulières, une difficulté à avoir un enfant, une prise de poids ou une peau trop grasse ? Il s’agit peut-être d’un syndrome de Stein-Leventhal, autrement dit une prolifération de kystes sur les ovaires.

Rubrique

Clous, cheveux, matières végétales, cailloux et autres concrétions… autant de corps étrangers inattendus qui peuvent être stockés dans l’estomac pour constituer des bézoards. Gros plan sur un phénomène curieux connu depuis l’Antiquité.

Rubrique
Quel point commun entre une diarrhée, des douleurs articulaires, une amnésie et des atteintes cutanées ? Il s’agit peut-être d’une maladie de Whipple, une pathologie d’origine bactérienne.
Rubrique

Difficile de passer à côté d’un syndrome de Klippel-Trénaunay ou de méconnaître le diagnostic tant ce syndrome revêt des aspects spécifiques et spectaculaires caractérisés par une hypertrophie de l’un ou de plusieurs membres et d’anomalies vasculaires cutanées. Gros plan sur cette pathologie d’origine embryonnaire.

Rubrique

Pathologie psychiatrique extrêmement spectaculaire parfois, le syndrome de Cotard est une forme particulièrement grave de mélancolie délirante où le malade exprime la négation ou l’inutilité de son enveloppe corporelle et de ses organes, allant jusqu’à se prendre pour Dieu ou se mutiler gravement.

Rubrique

Le syndrome de Diogène consiste en une absence totale d’hygiène, en l’accumulation d’objets hétéroclites, jusqu’à ses propres excréments parfois, le tout dans un déni total de la situation. Les malades atteints de ce syndrome ne jettent plus rien et vivent reclus dans un désordre indescriptible.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier des Fleurs de Bach
Produits chimiques : l'overdose
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins