Remèdes nature

Rubrique

Quand mes enfants étaient petits, j'y ai souvent eu recours. Au moindre petit bobo, je sortais le Tégarome. Bleu, bosse, égratignure, brûlure, piqûre... Et, du coup, les parents des copains aussi l'ont vite adopté. Il faut dire que, lorsqu'on sait tout ce qu'il peut soigner ou soulager, on en a toujours un flacon à portée de main.

Rubrique

En juillet-août, pour tous, des plantes odorantes. De feuilles, de fleurs, votre panier vous remplirez et chasserez toutes vos douleurs.

Rubrique

Pour la reconnaître, il suffit de se pencher sur ses fleurs et de respirer : son odeur est caractéristique. Ce sont surtout les fleurs, riches en huile essentielle, qui possèdent de nombreuses propriétés.

Rubrique

En juin, « ciel pommelé, vent va souffler ». Prenez garde de ne point trop vous dévêtir, vous risqueriez de vous enrhumer, même par de belles journées. Si vous avez excessivement chaud, buvez plutôt des tisanes de feuilles odorantes. Et n’oubliez pas de faire aussi des provisions de plantes en prévision des jours humides d’hiver. Le temps passe si vite...

Rubrique

Il chasse la déprime et, en préparant votre huile rouge dès maintenant, vous pourrez soigner votre peau toute l’année !

Rubrique

« Pendant le joli mois de Mai, couvre-toi plus que jamais. » Ainsi, tu pourras siffler avec le merle. Mais si, par malheur, le seul sifflement que tu sois capable de produire est celui de tes poumons, va vite cueillir des feuilles de l’herbe de Tac et de l’herbe du Lagui. Et profites-en pour soigner ta peau qui craquèle, pèle et peut-être aussi fleurit...

Rubrique

Non seulement elle calme les palpitations, mais elle vous aide aussi à retrouver la sérénité.

Rubrique

Eh oui, je me répète, « Au mois d’avril, la chèvre rit », c’est « le coucou qui me l’a dit ». Que voulez-vous, rien de plus tentant que cette verdure gorgée de suc qui jaillit de partout. De quoi rendre fou ! Contre l’excitation ambiante, mieux vaut rester au contact de la terre et ça tombe bien, parce que, à même la terre, il y a « l’herbe des sages » qui va vous apaiser. Et puis si vous avez la peau qui fleurit, le feu qui jaillit, les cailloux qui s’expriment... il y a aussi des fleurs, des gousses et des graines toutes tendres de la « gourgane »...

Rubrique

« C’est en mars que le Printemps chante et que les rhumatismes commencent. » C’est aussi en mars que l’on aime prendre l’air dès que le temps s’y prête. Mais attention, notre précipitation risque de nous coûter cher. Une chute est vite arrivée. Et l’on risque de se retrouver les quatre fers en l’air, le nez au ras des pâquerettes avec quelques « Fleurs de mars » et des feuilles de sanguisorbe entre les dents...

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Mon cahier d'homéopathie
Les Menus et les recettes qui guérissent
Mon cahier d’Homéopathie personnalisée