Naturopathe en Bretagne depuis 9 ans, je me suis spécialisé dans le suivi de personnes atteintes de cancers. L’obligation vaccinale m’ayant obligé à fermer mon cabinet depuis de longs mois, j’en ai profité pour tenter d’analyser en profondeur le sens de la maladie, et je vous livre ici les conclusions de mes réflexions, en forme de conseils pour recouvrer la santé.

L’aloe vera est aussi appelé plante de l’immortalité, guérisseur silencieux, remède harmonique ou encore élixir de longévité. Remède utilisé depuis la haute Antiquité, on retrouve à travers l’Histoire des traces de son utilisation pour soigner certains troubles de la santé dans toutes les civilisations, et dans le monde entier.

Nez qui coule, yeux et palais qui démangent, éternuements en salves... C’est le grand retour des pollens, et des symptômes qui vont avec ! Excellent anti-allergique, l’hydrolat de plantain
est aussi le bon génie de votre peau.

Ces quelques réflexes sont assez peu connus et parfois surprenants. Pourtant, préconisés par les naturopathes, ils nous aident à préserver notre santé et à prévenir un certain nombre de pathologies.

L’emploi du charbon actif remonte à l’Antiquité. Plusieurs pays comme l’Égypte, l’Inde, la Grèce, l’Amérique latine s’en servaient pour ses propriétés médicinales. Les Égyptiens avaient élargi son utilisation et l’employaient pour purifier l’eau, pour soigner les problèmes intestinaux ou encore pour désodoriser, comme les Mayas en Amérique latine. Hippocrate, le père de la médecine, en faisait une utilisation médicinale.

Tout d’un coup, c’est un peu comme si la température extérieure avait pris 20 °C. Mais non, ce n’est que vous... Et puis quelquefois, ça recommence 20 fois dans la journée ou dans la nuit. Testez ces remèdes !

Se coucher sur un matelas parsemé de picots n’est pas une pratique de fakir ou de masochiste en quête de sensations fortes. Il s’agit au contraire d’un moment de profond bien-être pour le corps et l’esprit !

Depuis plusieurs années, on encense les "bains de forêt" et autres câlins aux arbres. Mais la forêt offre bien d’autres merveilleux supports pour de profondes détox physiques, mentales, émotionnelles et même imaginaires... Voyage au cœur de cette véritable fabrique naturelle de bien-être !

Belle peau, beau foie !

C’est l’huile essentielle de l’épiderme dans toutes ses dimensions : teint, luminosité, régularité... une véritable petite esthéticienne très douée. À condition de bien la diluer et de savoir la manier, car elle est irritante et peut causer des réactions. Et comme peau et foie sont liés par les liens sacrés du mariage (sans divorce possible), sans surprise, on retrouve cette huile essentielle comme bienfaitrice hépatique.

Aussi efficace sur les virus que sur les bactéries, c’est le traitement idéal de nombreuses infections, en usage interne, comme en usage externe. 

Puissamment anti-inflammatoire, elle est connue pour ses vertus antidouleur et cicatrisantes. Mais l’achillée est surtout appréciée pour sa prévenance envers la gent féminine…

Mieux respirer, c’est mieux digérer, mieux réfléchir, mieux dormir, mieux communiquer avec les autres, bref : c’est mieux vivre. Encore faut-il pouvoir le faire ! Voici les exercices sésame qui ouvrent les portes de l’air.

L’endométriose touche environ une femme sur 10. Cette maladie fortement invalidante est souvent diagnostiquée tardivement, 10 ans après l’apparition des symptômes en moyenne… et les traitements médicaux (anti-inflammatoires, traitements progestatifs, ménopause artificielle, intervention chirurgicale…) sont lourds et invasifs. Il existe pourtant des solutions naturelles pour réduire la maladie au silence, diminuer les lésions et s’attaquer aux causes profondes. Suivez le guide.

En ce mois encore bien frisquet, on aspire à nettoyer en douceur ses voies respiratoires et à purifier sa peau. L’idéal, c’est l’hydrolat du plus doux des thyms, alors que les microbes sévissent toujours, et que notre épiderme est encore otage des masques, écharpes, bureaux et domiciles surchauffés, vent et alternance de chaud et froid.

Certains établissements thermaux ont concocté des programmes de soins et de remise en forme adaptés au Covid long. Basées sur les propriétés de leurs eaux thermales, ces cures sont complétées par des ateliers de remise en forme et visent à atténuer les symptômes de cette maladie encore mal cernée. Nous avons visité les thermes de Saint-Gervais et découvert leur cure "Post-Covid long".

Découvrez nos livres santé

Produits chimiques : l'overdose
Bien manger sans cuisiner
Recettes faciles à l’huile de coco...
Des remèdes à l'huile d'olive