Se soigner avec les jus frais selon l'ayurveda

Pour clore le long chapitre de la diététique ayurvédique et avant de voir d’autres façons de se soigner, toujours selon cette grande médecine et philosophie, voici quelques recettes de jus de fruits, de légumes ou d’herbes qui sont une autre « pharmacie dans la cuisine ».

Geneviève Martin

Parmi les 5 thérapies élaborées avec des aliments, la plus efficace, la plus puissante et la plus rapide d’action est « swarasa ». SWARASA signifie : jus de fruits et de légumes frais. Ils sont dits « frais » parce qu’il s’agit de les boire aussitôt préparés, quand ils sont concentrés en énergie pranique. Les jus en brique ou en bouteille ne contiennent plus de « prana » (énergie vitale) et plus de vitamine C. Il vous faut donc une centrifugeuse, un mixeur ou un extracteur de jus. Il faut les boire de préférence pur, c’est-à-dire sans eau.

On va y ajouter certaines choses qui vont améliorer leurs pouvoirs thérapeutiques. Ces substances ajoutées sont dites « yogi vahi ». Cela signifie qu’elles ont le pouvoir d’augmenter la qualité de l’aliment ou du médicament.
> Ainsi, le miel est un très bon véhicule. Il augmente le pouvoir d’assimilation.
> Le citron est un bon catalyseur. Il permet une meilleure assimilation et une meilleure fixation sur les tissus.
> Le sel de mer, tonifiant, est à ajouter à un jus régénérant. Le sel de l’Himalaya permet de mieux pénétrer le foie et les reins.
Le miel, le citron et le sel permettent de mieux fixer les éléments énergétiques dans les régions qui en ont le plus besoin.

LES JUS DE FRUITS
Tous ces jus sont à prendre avec du miel et du sel.
> Le jus de grenade
> Le jus de pomme
> Le jus de raisin
> Le jus de dattes
> Le jus de mangue
> Le jus de gingembre
> Le jus de citron
> Le jus de poire
> Le jus de melon
> Le jus de myrtille
> Le jus d’abricot
> Le jus de pêche

LES JUS DE LÉGUMES
> Le jus de carotte
> Le jus de betterave
> Le jus d'épinard
> Le jus d'oignon
> Le jus d'ail
> Le jus de radis

LES JUS D’HERBES
> Le jus de coriandre
> Le jus de persil
> Le jus de basilic
> Le jus d’herbe de céréales
> Le jus d'aloe vera
> Le jus de menthe

En règle générale, pour les jus de fruits et de légumes, il est bon d’en prendre environ 20 ml en dose préventive (1 bonne c. à soupe) ou d’entretien, et 100 à 200 ml en dose thérapeutique (un verre). S’ils sont trop forts, comme le jus d’oignon, d’ail ou de gingembre, on en prend de petites quantités. On les prend en dehors des repas ou ½ heure avant pendant 10 à 15 jours avant de réévaluer les besoins. Si on veut traiter le sang ou aider une personne convalescente à se régénérer il est bon de faire 3 mois de traitement.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de gemmothérapie
Quelle contraception choisir ?
Mon cahier de botanique
Et si vous manquiez de vitamine D ?