Ses oreilles lui en font voir de toutes les "douleurs"

Qu’elles soient pointues ou tombantes, poilues ou dénudées, les oreilles de nos petits compagnons peuvent devenir un vrai casse-tête.

Même si aucun signe extérieur ne vient nous mettre « la puce à l’oreille », c’est à nous de faire preuve de vigilance, car un problème de l’oreille non traité peut vite dégénérer… !  

IL FAIT UNE OTITE INFECTIEUSE
De quoi s’agit-il ? : C’est une inflammation du conduit auditif externe de l’oreille. Les origines possibles sont nombreuses : bactériennes, parasitaires (gale des oreilles), mycosiques (champignons), corps étrangers (épillets), allergiques…
Comment ça se manifeste ? : Votre animal se secoue la tête et se gratte l’oreille. Si vous regardez, son conduit est rouge et il peut y avoir un écoulement.
Comment prévenir ? : Un nettoyage régulier du conduit auditif s’impose. Il faut également éviter tout ce qui peut favoriser l’irritation de l’oreille : de l’eau qui pénètre dans le conduit pendant le bain, des courants d’air lorsque le chien passe sa tête hors de la fenêtre de la voiture, la promiscuité dans une pension…
Et s’il est déjà trop tard ? : Le traitement est celui de la cause et c’est pourquoi il n’y a pas d’autre choix que de consulter. En effet, une otite bactérienne négligée peut finir par léser l’oreille moyenne et interne, avec des troubles de l’équilibre et des surdités à la clé.
Dans ce cas, on peut difficilement se passer des antibiotiques. En cas d’otites récidivantes, l’homéopathie est bien utile : par exemple, Mercurius dulcis (en 7 CH, 3 granules 3 fois par jour) qui favorise le drainage du liquide inflammatoire dans l’oreille et Silicea (même dosage), largement utilisé en cas de suppuration dans la sphère ORL.

OPÉRATION « NETTOYAGE »
> Nettoyez les oreilles de votre animal au moins une fois par mois.
>Utilisez uniquement un nettoyant auriculaire spécifique pour chien ou chat, et rien d’autre.
>Enfoncez légèrement l’embout du flacon (sur 1 ou 2 cm), puis instillez quelques gouttes.
>Massez la base du conduit auditif (bien palpable par son cartilage) avec votre pouce et votre index, afin de favoriser la bonne répartition du produit et permettre la remontée des saletés.
>Enfin, essuyez l’excès de produit et les impuretés ainsi piégées avec un mouchoir en papier propre.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes & recettes à l'huile d'olive
Chimiofolies
Champignons Comestibles
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science