Signe et les cigognes

Sa vie a bien changé depuis son premier bébé…

Signe est allemande, mais elle vit en France depuis belle lurette… Et c’est ici que sont nés ses trois enfants, trois petits qui ont eu la chance que leur maman découvre une autre manière de les porter.

C’est en 2000 que la vie de Signe a changé, avec l’arrivée de Lily… En voyage en Allemagne pour présenter son bébé à sa famille et ses amis, elle a retrouvé là-bas une amie qui avait, elle aussi, un bébé du même âge. Et, tandis que Signe utilisait un porte-bébé classique, son amie, elle, était équipée d’un « outil » bien plus commode : une écharpe !

ELLE VIENT D'OÙ, TON ÉCHARPE ?
Signe a demandé à son amie où elle avait trouvé cet ustensile magique ! Et elles sont allées toutes deux dans un des « magasins du tiers-monde » chez qui on les trouvait alors. Signe est donc rentrée chez elle avec son bébé tout contre elle, blotti dans une écharpe.

LES GROUPES DE DISCUSSION
Au début des années 2000, avant la généralisation des forums et autres réseaux sociaux sur internet, se sont mis en place des groupes de discussions. C’est dans ces groupes que Signe a commencé à communiquer avec d’autres mamans au sujet du portage des bébés, mais aussi de l’allaitement, et les conversations allaient bon train sur tous les moyens les plus pratiques de nourrir son bébé, de s’en occuper, etc. C’est aussi à ce moment-là qu’est devenue plus courante l’utilisation d’écharpes pour porter les bébés. Signe est vite devenue « experte » en la matière.

Un jour, une jeune maman, qui avait commandé son écharpe en Allemagne, s’est aperçue qu’elle s’était trompée en mentionnant son adresse. Elle ne parlait pas allemand et s’était adressée à une petite société où personne ne parlait français. Heureusement, grâce au groupe de discussions sur Internet, Signe a pu faire l’intermédiaire entre les deux. Ce fut pour elle l’occasion d’avoir un contact avec une petite société avec laquelle elle travaille encore aujourd’hui : Storchenwiege (qui signifie « Le berceau des cigognes »).

TROIS BÉBÉS À PARIS
C’est à l’arrivée de ses jumeaux que Signe a commencé à se poser des questions… Élever trois petits à Paris en travaillant pour une société de négoce international, était-ce bien la vie rêvée ? Son compagnon pouvait travailler à distance… Ils ont donc mis les voiles vers la Seine-et-Marne, où ils passaient déjà les week-ends ou les vacances, et se sont installés dans une vieille ferme, à Mons-en-Montois, juste à côté de Donnemarie-Dontilly. Elle y a créé sa petite entreprise et faire fructifier tout ce qu’elle avait appris jusque-là.

PORTE-BONHEUR
« Le bonheur de porter et d’être porté ». Tout d’abord, elle a proposé des écharpes, celle de son fabricant préféré, Storchenwiege, dont elle est devenue distributrice en France, puis elle a cherché tout ce qui pouvait, comme les écharpes de portage, apporter un peu de confort et de bien-être aux jeunes mamans.
Parfois, on trouve Porte-Bonheur sur les salons « bio », mais c’est surtout sur Internet que l’on peut faire le tour de tout ce que propose la société : www.porte-bonheur.fr
Ou bien il faut venir à Mons-en-Montois où Signe, secondée par Stéphanie, accueille, sur rendez-vous, les visiteurs dans sa caverne d’Ali Baba : 01 64 01 35 69

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les plantes qui guérissent (Poche)
Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet
Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet