Soja : pas de problème en cas de cancer du sein

Rubrique

Après une longue controverse, une nouvelle étude vient de montrer que le soja n’est pas contre-indiqué en cas de cancer du sein, et qu’il préviendrait même la récidive. Une toute récente étude, publiée en ligne en mars 2017 par l’American Cancer Society, a permis de le constater auprès de 6235 femmes vivant en Amérique du Nord, atteintes d’un cancer du sein, suivies pendant un peu plus de 9 ans. Résultat : les femmes qui consommaient le plus de soja avaient un risque de mourir précocement inférieur de 21 % à celles qui mangeaient peu ou pas de soja.
Richard Béliveau, biochimiste et spécialiste de la prévention et du traitement du cancer, conseille les fèves de soja natures, le tofu ou le miso, mais d’éviter le lait de soja, qui est un produit industriel pauvre en molécules bénéfiques. Il recommande d’opter pour une consommation de soja dans l’alimentation plutôt qu’en suppléments (gélules ou comprimés, trop riches en isoflavones, les molécules qui ressemblent aux œstrogènes et auxquelles on attribue ses bénéfices).

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 197

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Quelle contraception choisir ?
Les compléments alimentaires qui guérissent
La médecine nous tue