Soupe miso

Pour 4 personnes
- 60 g de tofu
- 6 champignons shii-také séchés
- 1 poireau
- 1 grande feuille d'algue kombu (si possible)
- 1 petite poignée d’algue wakamé
- 4 c. à s. de pâte miso

  • Plongez les champignons 30 minutes dans 20 cl d'eau tiède pour les réhydrater.
  • Déposez le kombu dans une cocotte avec 80 cl d'eau, portez à ébullition et coupez le feu aussitôt.
  • Laissez macérer 20 minutes.
  • Rincez le wakamé, puis détaillez-le en bandes minces.
  • Lavez le poireau, débitez son blanc en rondelles.
  • Détaillez le tofu en petits cubes.
  • Délayez le miso dans une louche du bouillon de kombu.
  • Égouttez les champignons, émincez-les, versez leur eau de trempage dans la cocotte.
  • Ôtez le kombu, puis portez ce bouillon à frémissements, ajoutez-y le poireau, le wakamé, les champignons et le tofu, et enfin le miso.
  • Laissez chauffer 3 à 4 minutes, sans jamais arriver à l’ébullition.
  • Répartissez dans 4 bols, patientez le temps que le miso décante, puis servez sans plus attendre.

Note : champignons shii-také et miso se trouvent maintenant facilement en épicerie bio ou même en grande surface. Si vous ne trouvez pas de wakamé frais, vous vous en procurerez facilement (aux mêmes endroits) sous forme déshydratée ou séchée, et dans ce cas, 1 c. à c. suffit. Quant à l’algue kombu… là, c’est vrai, ça peut être plus compliqué. Si vous n’en trouvez pas, remplacez par du bouillon de légumes léger.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Et si vous faisiez tout vous-même?
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Ma bible de la phytothérapie