Tamaris en danger

Rubrique

J’ai un tamaris qui est en train de mourir, il n’est pas très vieux mais c’est une repousse qui avait surgi d’un vieux tamaris ; il était très beau. Il a fait très peu de fleurs, beaucoup de branches sont toutes sèches ; par contre le long de la tige de nombreuses petites tiges apparaissent donc il y a de la vie… Je n’y comprends rien. Merci d’avance. »

Mme P. des Pyrénées-Atlantiques

LA RÉPONSE D'ANGELA DAVID

On peut penser qu’un excès d’humidité a fini par faire pourrir les racines de votre vieux tamaris ; la jeune repousse a utilisé les réserves disponibles puis, étant dans l’incapacité de s’alimenter seule, elle a dépéri. Cette réponse ne vaut que si la repousse n’a pas ses propres racines.
Deuxième hypothèse : le vieux tamaris dont est issue la repousse et/ou la jeune repousse elle-même  sont victimes d’un champignon qui pénètre par les racines ou les tiges et s’attaque aux vaisseaux en les bouchant. On observe alors un dépérissement soudain des rameaux. Cette maladie, la verticilliose, est très répandue et concerne de nombreux arbres ou arbustes. La conduite à tenir : arroser régulièrement dès qu’il fait chaud, vous pouvez aussi tailler et brûler tous les rameaux malades en prenant soin de nettoyer votre sécateur à l’alcool. Si, malheureusement, l’arbre meurt, ne replantez pas à cet endroit d’espèces sensibles.
Troisième hypothèse : il peut s’agir d’une bactérie, peut-être un chancre, mais les spécialistes s’accordent à dire que sur les tamaris, c’est assez rare.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 188

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Champignons Comestibles
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Faut bien mourir de quelque chose !
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène