Téléphone mobile : une longue étude pour pas grand’chose…

Rubrique

Pilotée par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), l’étude Interphone consacrée aux risques de cancers liés au téléphone portable peine à conclure… L’étude a déjà coûté un peu plus de 19 millions d’euros, financés à hauteur de 3,74 millions d’euros par la Commission européenne, plus de 9 millions par les pays participants et plus de 5,5 millions par des industriels (ça alors !). Après environ 10 années de récolte de données dans treize pays, les rédacteurs de l’étude sont bien ennuyés… Ils n’affirment pas qu’il n’y a pas de lien entre l’usage du portable et le développement de tumeurs, mais pas non plus le contraire ! Aujourd’hui, le nouveau projet Mobikids est lancé, financé par l’Union européenne, pour étudier le risque de tumeurs cérébrales lié au portable chez les enfants et les adolescents... Et dans dix ans, on nous dira que c’est peut-être pas mauvais pour la santé, ou bien le contraire…

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 127

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier des Fleurs de Bach
Mon cahier pour brasser de la bière
Poids : mode d'emploi