Tout savoir sur le spondylolisthésis

Rubrique

C’est le nom médical donné au glissement de deux vertèbres l’une sur l’autre. Une pathologie fréquente, bien visible lors de la radiographie de profil du rachis, et qui concerne essentiellement les vertèbres lombaires et le sacrum. Bien qu’impressionnant sur la radio, le spondylolisthésis est rarement douloureux et s’avère bénin la plupart du temps. Explications…

« Docteur, le radiologue m’a trouvé un «spondylomachin» entre les 4ème et 5ème vertèbres lombaires. Ça explique sûrement mes douleurs dans le bas du dos, non ? » ... Pas si simple ! En effet, le spondylolisthésis est très fréquent dans la population générale. Et les 3 à 5 % de sujets concernés n’en souffrent pas toujours pour autant ! Cette pathologie, pourtant spectaculaire à la radiographie, peut passer complètement inaperçue du point de vue des symptômes et n’être dépistée, par hasard, qu’à l’occasion d’un bilan radiographique pratiqué pour un accident par exemple. Les femmes sont beaucoup plus touchées que les hommes (6 fois plus). Certaines ethnies sont plus concernées que d’autres, comme les esquimaux. Il s’agit parfois d’une maladie familiale ! Enfin, n’oublions pas que certains sportifs payent un lourd tribut à cette anomalie vertébrale du fait d’une position dite en «hyperlordose», autrement dit lorsque le creux du dos au niveau lombaire est très prononcé. La répétition des mouvements ou des positions forcées en lordose va «saper» la vertèbre lombaire prise en tenaille.

SPONDYLOLISTHÉSIS, KEZAKO ?
Ce terme compliqué d’origine grecque signifie littéralement «vertèbre» (spondylos) et «glissement» (olisthêsis). En pratique, il s’agit d’un glissement en avant de la vertèbre supérieure sur la vertèbre inférieure sur laquelle elle s’appuie. Le «listhésis», autrement dit le glissement, concerne souvent la 4ème vertèbre lombaire qui glisse sur la 5ème vertèbre ou encore la 5ème vertèbre lombaire qui glisse vers l’avant sur le sacrum. Mais rien n’empêche les autres vertèbres, cervicales ou dorsales, d’être concernées également par un listhésis.

DES LOMBALGIES BASSES
Si le spondylolisthésis passe le plus souvent inaperçu, des douleurs aiguës dans le bas du dos sont possibles. Ces lombalgies basses et médianes s’accentuent lors des mouvements, peuvent faire suite à une position prolongée assise ou debout ou à une hyperlordose. Les douleurs surviennent par crise et peuvent durer plusieurs semaines. Elles s’accompagnent parfois de sciatiques, bilatérales ou non. Dans certains cas extrêmes, la bascule de la vertèbre vers l’avant est telle qu’elle étire les racines nerveuses à destination du périnée et des membres inférieurs et qui empruntent le canal rachidien situé juste derrière les corps vertébraux. Cette compression se manifeste par un syndrome dit de la «queue de cheval» qui associe des troubles sensitifs au niveau du périnée et des organes génitaux et une paralysie des membres inférieurs.

RADIOGRAPHIE SURTOUT
Si la radiographie de profil du rachis lombaire demeure l’examen roi, le diagnostic est également possible par l’IRM et le scanner. La scintigraphie osseuse, elle, permet d’apprécier l’âge de la lyse isthmique, voire même d’isoler une future lyse isthmique prédictive d’un spondylolisthésis ultérieur. Enfin, la saccoradiculographie (opacification de l’espace autour des racines nerveuses) permet d’apprécier le retentissement neurologique du spondylolisthésis en cas de lombalgies.

LE RÔLE DE L’ÉQUILIBRE
Certains spécialistes estiment que le glissement résulte d’un défaut d’équilibre corporel. Il faut savoir en effet que l’équilibre habituel sur le profil d’un individu quelconque se situe sur une ligne verticale passant par le conduit auditif externe, le corps vertébral de la 5ème lombaire et le milieu des têtes fémorales. Tout ce qui rompt cet équilibre, et donc la posture, risque de se traduire par un spondylolisthésis plus ou moins prononcé et un accroissement de la lordose lombaire.

SPORTS À RISQUE
Comme on l’a vu, le sport expose au spondylolisthésis. Parmi les sports à risque :
- Triple saut
- Football
- Saut en hauteur
- Saut à la perche
- Gymnastique
- Danse
- Haltérophilie.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
Rhumatismes et autres maux articulaires
Produits chimiques : l'overdose
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent