Un Centre Ressource à Paris

Un lieu d’accueil et de mieux-être pour reprendre le pouvoir face au cancer
Rubrique

Le 2 octobre dernier s’est ouvert à Paris un centre d’accueil pour les personnes touchées directement ou indirectement par le cancer.

Ce Centre Ressource est conçu sur le même modèle que le Centre d’Aix-en-Provence – le premier du genre – créé en 2011 par Jean-Loup Mouysset : « C’est un centre qui accueille des hommes, des femmes, des enfants atteints de cancer, pendant et après le traitement de la maladie, sans conditions financières. Ici, on ne soigne pas le cancer mais on va aider la personne à être plus forte, à vivre mieux ce qu’elle traverse. Cela concerne les malades et les accompagnants ».

Le concept, désormais affûté, comporte deux volets. D’une part des activités de mieux-être pour soulager le stress physique et mental, et d’autre part un programme d’accompagnement thérapeutique pour reconstruire la personne. L’objectif étant de donner les clés aux participants pour devenir autonomes et acteurs de leur santé.

Installé sur 100 m2 dans le 6e arrondissement, le Centre Parisien propose pour l’instant uniquement le volet mieux-être. On peut notamment, y pratiquer l’auto-hypnose, la sophrologie, la réflexologie plantaire, le yoga, ou encore recevoir des conseils beauté. Au total, une vingtaine de disciplines de mieux-être sont au programme, pour des pratiques individuelles ou collectives en petits groupes.

Le programme d’accompagnement thérapeutique débutera dans un deuxième temps, à horizon d’un an, lorsque le Centre aura déménagé. Il doit rejoindre le nouveau siège de la Fondation Cognacq-Jay, toujours à Paris, et disposera d’une surface multipliée par trois. Un programme de formation verra également le jour, courant 2018. Ces sessions seront destinées au grand public, aux bénévoles qui interviennent dans le Centre, mais aussi aux professionnels de santé de la région parisienne.

Dans ce lieu d’accompagnement original, le fonctionnement aussi est peu commun. Les accueillants et les intervenants sont bénévoles, bien que parfaitement formés à leur discipline. Cette limitation du coût de fonctionnement rend les activités accessibles à tout un chacun, la participation financière demandée étant « libre et appréciée ». En contrepoint, le financement, assuré au départ par la fondation Cognacq-Jay, devra trouver un relais par les dons, le mécénat et le subventionnement.

Cet aspect favorisant un accès universel au Centre fait partie intégrante du concept développé à Aix-en-Provence par Jean-Loup Mouysset. Pour essaimer ce modèle, il a lancé la Fédération des Centres Ressources. Le but est d’accompagner d’autres lieux dans leur création et de faciliter ainsi la multiplication de ces Centres de mieux-être dans le pays.

Après le centre pionnier d’Aix-en-Provence, Montélimar a ouvert il y a deux ans, Montauban en mai 2016, Reims au printemps 2017, et Paris, donc, le 2 octobre dernier. Le prochain sur la liste est le Centre de Lyon qui devrait ouvrir ses portes début 2018. Une liste qu’on espère voir s’allonger encore…

Plus d'infos :

Centre Ressource Paris
58, rue de Vaugirard, 75006 Paris
Tél. : 01 40 47 78 61

Site internet : www.cognacq-jay.fr/etablissements/centre-ressource-paris-75

Voir aussi la présentation vidéo sur la chaîne Youtube de Rebelle-Santé

Enregistrer

Voir aussi
Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Produits chimiques : l'overdose
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mon cahier pour aller jeûner
Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau