Un écoulement de lait, une augmentation de la taille des seins…

Et si c'était une hyperprolactinémie ?
Rubrique

L’hyperprolactinémie, autrement dit l’augmentation de la prolactine dans le sang, se manifeste par un écoulement de lait par les mamelons chez la femme. Plus curieusement, elle peut également toucher l’homme chez qui elle se traduit notamment par une augmentation des glandes mammaires et une impuissance. Gros plan sur une pathologie endocrinienne surprenante.

Quoi de plus banal qu’une montée de lait après un accouchement ? Mais, en l’absen­ce de grossesse, ces quelques gouttes de lait au bout des mamelons deviennent inquiétantes. Il n’en faut pas beaucoup plus au médecin pour suspecter une hyperprolactinémie, autrement dit une aug­mentation de la quan­tité de prolactine dans le sang.

DU LAIT AU BOUT DES MAMELONS…

Premier effet de l’hyperprolacti­némie, un écoulement de lait au bout des mamelons. Du fait de l’excès de prolactine dans le sang, d’autres symptômes sont possibles, comme des troubles des règles ou leur absence – les médecins parlent de syndrome aménorrhée-galactorrhée – ou une stérilité par défaut d’ovulation. On estime d’ailleurs que l’hyperprolactinémie serait en cause dans plus d’une infertilité féminine sur 5 ! Pour autant, l’hyperprolactinémie n’est pas toujours symptomatique. En d’autres termes, elle peut être découverte par hasard à l’occasion d’un examen de sang et donc ne s’accompagner d’aucun désagrément.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Quelle contraception choisir ?
Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier de lithothérapie
Mon cahier de beauté naturelle