Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Au jardin, prolongez l’été

Semez, plantez, profitez de belles récoltes et des rayons du soleil…

En septembre, il est fréquent d’observer un regain d’activité au jardin, notamment avec le retour de l’humidité sous forme de rosée ou de quelques pluies. C’est l’occasion pour le jardinier de semer ou planter des cultures à cycle court (radis, salades…) et aussi de faire un peu de prévention pour limiter le désherbage et les risques sanitaires pour la saison prochaine : éviter les sols nus, empêcher les plantes indésirables de grainer, ramasser et éliminer les débris végétaux suspects, traiter les feuillages avec une solution d’algues et de prêle…

Au potager

  • Récoltez les légumes régulièrement : courgettes, tomates, aubergines, melons, patates douces… Récoltez aussi leurs graines, sauf celles des variétés F1 (qui ne donneraient rien de bon !).
  • Glissez une tuile, une “tomette” ou un coussin de paille sous les courges, courgettes, melons et pastèques pour les isoler du sol et éviter les risques de pourrissement.
  • Buttez les fenouils pour les faire blanchir et protéger le bulbe des premiers froids.
  • Pensez aussi à faire blanchir 10 à 20 jours avant la récolte les céleris à côte, les cardes, les scaroles.
  • Semez en pleine terre : choux, épinards et laitues d’hiver, mâche et roquette, oignons, cerfeuil, navets et radis d’automne et d’hiver. Pensez à éclaircir les semis assez tôt pour favoriser la croissance des plants et leur capacité à supporter le froid.
  • Repiquez les salades d’automne : batavias, scaroles, chicorées et choux pommés, poireaux d’hiver.
  • Nettoyez les fraisiers, remplacez les plants manquants ou en mauvais état. Si la fraiseraie a plus de trois ans, il faut songer à la déplacer et à renouveler les plants.
  • Couvrez les zones qui ne seront pas cultivées : paillez ou semez un couvert végétal composé d’au moins deux espèces (moutarde blanche et vesce, par exemple) ; choisissez des espèces qui s’installent rapidement et supportent l’hiver pour une efficacité maximale.
  • Favorisez la fermentation du compost : remuez le tas pour l’aérer, arrosez en cas de sécheresse, équilibrez les apports de matières vertes et de matières sèches.
  • Continuez à désherber régulièrement, notamment pour éviter que certaines plantes ne grainent.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Sponsorisé

Pour aller plus loin