Et si vous luttiez naturellement contre la grippe ?

Rubrique

Le vaccin contre la grippe est disponible en pharmacie… mais on le sait, ce n’est pas forcément une panacée. Homéopathie et phytothérapie peuvent, elles, vous prémunir ou vous guérir de cette maladie hivernale, sans effet secondaire indésirable !

VITE, VOILA LES PREMIERS SYMPTÔMES !
Imaginons que vous n’ayez pas eu le temps de faire une cure d’échinacée, ni d’acheter votre tube de granules d’Influenzinum, et que vous ressentiez tout à coup une fatigue, des courbatures, quelques frissons, des maux de tête… Dès les premiers symptômes grippaux, foncez chez le pharmacien, achetez de l’Oscillococcinum et avalez-en un petit tube au plus tôt !

À VOS PLANTES !
De l’échinacée pour renforcer vos défenses

En phytothérapie, le meilleur moyen que l’on ait trouvé pour prévenir la grippe, c’est de renforcer naturellement ses défenses immunitaires. En clair, vous donnez à votre organisme les armes pour combattre les microbes envahisseurs et il ne se laisse pas surprendre ! L’une des plantes les plus connues et les plus efficaces pour mettre en route vos troupes de défenses immunitaires, c’est l’échinacée ! On trouve facilement cette plante sous forme de gélules, ampoules ou teinture-mère en pharmacies, parapharmacies ou magasins de diététique.

Le tilleul, un bon allié !
Moins connues que son effet calmant, les vertus antigrippe du tilleul sont pourtant incontestables. Il favorise la transpiration, calme les maux de reins, les courbatures et le mal de tête typiques des refroidissements. On conseille alors deux tasses d'infusion par jour.

Le sirop qui dégage
> Préparez une tisane d'eucalyptus en laissant infuser une cuillerée à soupe de feuilles séchées dans 10 cl d'eau bouillante pendant un quart d'heure. Filtrez puis ajoutez 3 cuillerées à soupe de miel d'eucalyptus et 2 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre. Secouez puis versez dans un flacon bouché.
> Vous pouvez aussi utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus en inhalation : vous en mettez 5 gouttes au fond d’un bol, vous couvrez d’eau bouillante puis vous penchez la tête au-dessus du bol, sous une serviette, et vous respirez les vapeurs qui se dégagent pendant 5 bonnes minutes.

La fleur de sureau
Les fleurs de sureau sont à la fois anti-fièvre et anti-grippe. Dès les premiers signes, préparez-les en infusion : une cuillère à soupe infusée 10 minutes dans une bonne tasse d’eau bouillante. On trouve des fleurs de sureau sèches dans les magasins de produits naturels. On peut aussi les récolter au mois de juin, les faire sécher et les garder toute l’année dans une boîte en carton.

La macération d’oignon
> Contre la grippe, laissez tremper deux oignons coupés en lamelles dans un demi-litre d’eau pendant une nuit. Filtrez au matin. Prenez un verre de cette macération après votre petit déjeuner, un autre au moment de vous coucher. L’oignon peut aussi être très utile pour faire baisser la fièvre.

UN PEU DE BON SENS
Si vous avez la grippe, prenez quelques jours de repos, c’est essentiel pour être vite sur pieds.
Désinfectez votre nez avec du sérum physiologique ou de l’eau de mer et abusez de tisanes "désinfectantes" comme le thym, la lavande, le romarin, la sauge, sucrées au miel pour adoucir votre gorge.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de botanique
Mon cahier de lithothérapie
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Cuisiner autrement en automne