La papaye fermentée, pour ralentir le vieillissement

Entretien avec le Professeur Montagnier
Rubrique

Depuis que le Professeur Montagnier en a prescrit au pape Jean-Paul II, tout le monde en parle. Pourtant, cette information aurait dû rester discrète. Mais voilà, devant l'insistance des journalistes qui s'étonnaient de voir le pape marcher mieux, parler plus distinctement et trembler moins, l'entourage du pape a fini par "vendre la mèche". Belle-Santé a rencontré pour vous le célèbre chercheur.

Propos recueillis par Jean-Luc Lome

Vous êtes un chercheur classique, faisant appel aux médicaments les plus sophistiqués. Et là, vous vous intéressez aux produits naturels…
Pr Luc Montagnier : Tout d'abord, il faut préciser que je ne suis pas le seul à travailler dans cette direction. Je tiens à associer René Olivier ainsi que d'autres chercheurs avec lesquels nous avons créé un club de scientifiques, le Club Oxygène. Pour en venir à votre question, si je me suis intéressé à certains produits naturels, c'est d’abord pour les malades du Sida. Ils sont victimes d'un stress oxydant qui résulte d'un déséquilibre entre les radicaux libres et les anti-oxydants qui sont de deux sortes : ceux qui sont fabriqués par l'organisme et ceux qui sont ingérés. Les anti-oxydants fabriqués par l'organisme sont principalement des enzymes comme le glutathion et la SOD (Super Oxyde Dismutase). Les anti-oxydants apportés par l'alimentation sont par exemple la vitamine C, la vitamine E, le sélénium, le zinc, etc… Chez les malades du Sida, le stress oxydant est important. On s'aperçoit que, chez ces malades, les protéines des globules blancs sont détruites quatre fois plus vite. Le malade entre dans un véritable cercle vicieux : l'infection virale, en elle même, affaiblit les défenses immunitaires, laissant les infections latentes — bactériennes par exemple — se développer… ce qui accélère encore la diminution des défenses immunitaires. Il fallait donc trouver une solution pour aider les malades du Sida à limiter ce stress oxydant…

Qu'est-ce que le stress oxydant ?
Pr Luc Montagnier : Ce n'est pas le stress au sens habituel. Le stress oxydant (ou oxydatif) est une réaction qui oxyde les cellules de l'organisme. Un peu de stress oxydant, c'est normal, c'est bon, c'est naturel : cela stimule ! À partir de 45 ans, le stress oxydant augmente très rapidement.
Le stress oxydant est important dans le Sida et aussi dans les maladies du vieillissement, Parkinson, Alzheimer ou même diabète.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Mon cahier d'homéopathie
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel