Maté (Ilex paraguariensis)

Rubrique

Ceux qui voyagent en Amérique du Sud apprécient une boisson légère, amère et rafraîchissante que l’on trouve partout : le maté. Défatigante, cette tisane, qui se boit selon un rite précis, constitue un coupe-faim stimulant. Heureusement, on en trouve facilement en Europe.

UNE BOISSON AMÈRE ET TONIQUE
Le maté est vendu partout dans les épiceries et les supermarchés. Sous forme de tisane, de poudre instantanée, de sachets, le maté se présente nature, mais aussi aromatisé à l’orange, au citron, à la menthe… Il peut être associé au ginseng ou à d’autres plantes médicinales.

UNE VÉRITABLE INSTITUTION
Le maté nature est souvent amer : tout dépend de sa provenance et de sa fabrication. Comme pour le thé vert, il faut quelques semaines avant de s’y habituer. Depuis des siècles, le maté est utilisé aussi pour ses propriétés thérapeutiques : combattre la fatigue, purifier le sang, réduire la nervosité ou les effets des maladies, stimuler l’intelligence et la mémoire…

LE MATÉ À LA LOUPE
Source de vitamines (A, C, E, B1, B2) et de minéraux (magnésium, calcium, fer, sodium, potassium, manganèse, phosphate, soufre), le Yerba maté contient surtout de la matéine, plus douce que la caféine et absorbée plus progressivement par l’organisme.
En 1988, les autorités sanitaires allemandes reconnaissaient les vertus médicinales du maté pour combattre la fatigue mentale et physique. Les phytothérapeutes anglosaxons et français considèrent que le maté peut aider à mincir.

EN RÉSUMÉ, LES INDICATIONS
Le maté peut aider à :
- stimuler la mémoire
- perdre du poids
- défatiguer
- lutter contre les maux de tête
- combattre le stress et la dépression.

BOIRE AVEC MODÉRATION
Pris à doses raisonnables, le maté ne connaît pas de véritable contre-indication. Comme pour le café, les femmes enceintes doivent être prudentes, de même que les personnes qui souffrent de palpitations, de maux de tête chroniques ou d’hypertension. Le maté peut augmenter ou diminuer l’effet de certains médicaments chimiques (analgésiques, sédatifs, tranquillisants, bronchodilatateurs). Il n’est pas conseillé de suivre la consommation excessive de nombreux Sud-Américains : certains chercheurs y trouvent l’explication de statistiques anormalement élevées de cancers de la bouche dans certaines régions.
En règle générale, il vous suffit d’en prendre 2 à 4 tasses par jour pour en ressentir les bienfaits.

OÙ ? QUAND ? COMMENT ?
Tonique, digestif et stimulant, le maté peut remplacer le thé ou le café. Si vous avez la guampa et la bombilla, vous pourrez le préparer et le déguster comme les Paraguayens. Sinon, il vous suffit de le prendre en infusion à raison de 10 à 15 g de feuilles pour un litre d’eau. On trouve le maté en gélules (suivre les conseils du fabricant), en poudre instantanée ou en teinture-mère. Comme pour toutes les bonnes choses, il faut savoir déguster le maté avec modération.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de beauté naturelle
La médecine nous tue
Ma Bible des aliments remèdes
Les plantes qui guérissent (Poche)