Nos amies les bactéries

sam, 03/02/2007 - 12:17 -- Anne Dufour
Rubrique : 

Heureusement qu’elles ont la peau dure, parce que les hommes ne leur rendent pas la vie toujours douce. Elles ont l’avantage du nombre, de l’ancienneté, de l’adaptation, de l’intelligence, de la ruse, de la stratégie, aucune vie n’est possible sans elles, elles sont absolument essentielles à notre santé. Loin d’être nos ennemies, la plupart sont de vrais gardes du corps et si quelqu’un ou quelque chose peut sauver la planète, ce sont elles. Qui? Les bactéries.

RÉSISTANTES
Ce sont les seuls êtres vivants capables de survivre n’importe où sur la planète (et même dans l’espace !), dans n’importe quelle condition. Avec ou sans oxygène, par des températures extraordinairement froides (– 271°C) ou extrêmement brûlantes, tout au cœur de la terre ou au fond des océans.

À L'ORIGINE DE TOUT…
Nous sommes tous des tas de bactéries! En s’organisant entre elles selon leurs affinités et leurs compétences, les bactéries ont ainsi formé des cellules de plus en plus complexes. Puis des organes. Puis des êtres vivants tels que les animaux. Puis nous. Voilà. Selon les scientifiques les plus à la pointe sur ce sujet, nous serions donc des amas de bactéries. Et les preuves ne manquent pas. Donc, chercher à les détruire à tout prix, c’est nous détruire un peu nous-mêmes!

LES MOUTONS NOIRS
Certes, toutes les bactéries ne sont pas irréprochables. Mais les rares espèces nocives que nous connaissons ont fait des ravages, c’est sûr. Yersinia pestis cause la peste, Vibrio cholerae, le choléra, Mycobacterium tuberculosis, la tuberculose, Bacillus cereus, un empoisonnement alimentaire, Bacillus anthracis, l’anthrax (maladie du charbon), Clostridium tetani, le tétanos, Clostridium botulinum, le botulisme, Staphylococcus aureus, des abcès voire des septicémies.

LE SENS DE L'ORGANISATION
Mais, honnêtement, les bactéries ont un bon fond. La majorité des souches bactériennes de notre bouche nous préserve de bien des maladies ; une seule d’entre elles, Streptococcus mutans, s’en prend à nos dents pour les carier. Merci aussi aux bactéries de l’intestin: sans bactéries, adieu digestion, immunité, assimilation des nutriments! Même si, parfois, quelques fortes têtes provoquent des diarrhées, le gros des bactéries "amies" reprend le dessus et tout rentre dans l’ordre. C’est dire leur puissance, leur équilibre et leur organisation époustouflante.

Pour mieux connaître les bactéries :
Dictionnaire de microbiologie générale : la vie racontée par les bactéries, Max Bugnicourt, éditions Ellipses. Une base.
Bactéries et environnement, J. Pelmont, éditions PU Grenoble. Comment les bactéries réparent la bêtise des hommes...
Bactéries lactiques et probiotiques, François-M Luquet, Éditions Tec & Doc Lavoisier. Un ouvrage très technique mais passionnant pour mieux comprendre le rapport entre les "gentilles bactéries" et notre santé.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer