L'argent et moi

Décodons notre rapport à l'argent
Rubrique

Personne n’est totalement insensible à l’argent. Plaisir d’amasser, peur d’en manquer, source de stress ou de plaisir, indifférence ou dépendance… nous avons tous une attitude différente face à lui. Ce comportement, loin d’être anodin, en dit long sur chacun de nous. Mais que révèle-t-il au juste? Suivez le guide.

L’argent et ses représentations ont envahi notre quotidien. Partout, les médias et la publicité y font référence de manière directe ou indirecte. La fortune est érigée en idéal et constitue un rêve, inaccessible pour beaucoup. Avez-vous déjà réfléchi à votre propre rapport à l’argent ? Probablement pas. Il influence pourtant concrètement nos vies et dépend en grande partie de notre vécu et de notre éducation. Alors, penchons nous un instant sur les différentes relations à l’argent.

L’ARGENT TABOU
Avez-vous déjà discuté de ce que vous gagnez avec votre entourage ? En parlez vous ouvertement ? Peut-être pas. En effet, dans la société actuelle, si la sexualité n’est plus un sujet tabou, l’argent en est encore un dans de nombreuses familles.
Mais d’où vient cette conception de l’ « argent honteux » ? Elle trouve sa source dans la tradition judéo-chrétienne. L’argent est un objet de plaisir et de pouvoir, et peut, de ce fait, être assimilé à un vice.

L’ARGENT SYNONIME D'AFFECTION
Certaines personnes confondent argent et amour. Donner est le seul moyen qu’ils connaissent pour témoigner leur affection et gagner celle des autres. Incapables de s’exprimer par des mots ou des gestes tendres, ils monnayent alors inconsciemment leur amour. Pour eux, offrir des cadeaux somptueux équivaut à dire «je t’aime». Ces personnes, en plus d’exprimer leur attachement par des dépenses exagérées, jugeront également souvent la profondeur des sentiments que les autres leur portent par l’importance des cadeaux que ceux-ci leur offrent. Quant à l’entourage, il profite parfois allègrement de leur faiblesse pour se livrer à un véritable chantage affectif sur le mode du «si tu ne me donnes pas ce que je veux, c’est que tu ne m’aimes pas».

LA DÉPENDANCE À L'ARGENT
L’argent est nécessaire et, dans une certaine mesure, nous en sommes tous plus ou moins dépendants. Mais certaines personnes le sont plus que d’autres, parfois même jusqu’à la pathologie. On parle souvent des dépensiers compulsifs ou encore des accros aux jeux d’argent mais il existe d’autres types de dépendances, plus subtiles mais non moins sérieuses.
=> LA COURSE AU POUVOIR
Devenir riche est-il votre objectif ? Restez-vous insatisfait malgré une situation financière que l’on peut qualifier de «très confortable»? Vous en voulez toujours plus? Probablement vous a-t-on inculqué dès l’enfance que l’argent est synonyme de pouvoir.
L’argent est à vos yeux le moyen de montrer votre valeur, de susciter le respect et l’admiration. En réalité, vous manquez cruellement d’estime de vous-même. Demandez-vous pourquoi et pour qui vous voulez ce pouvoir et si c’est vraiment l’argent qui vous le donnera. Vous vous rendrez certainement compte que ce n’est pas le cas. Vous devez peu à peu reconquérir cette estime et cette confiance en vous qui vous manquent. Alors, les autres vous feront confiance et vous écouteront et c’est cela le vrai pouvoir.

=> L’ARGENT SYMBOLE DE RESPECTABILITÉ ET DE RÉUSSITE
Parmi les nombreuses valeurs souvent associées à l’argent, il faut également citer la réussite sociale et la respectabilité. Si vous avez été élevé dans l’idée qu’argent et respectabilité sont indissociables, vous serez alors incapable de respecter ou d’aimer ceux qui n’en possèdent pas assez à vos yeux. Toutes vos relations, amoureuses ou amicales, seront superficielles et fragiles car indubitablement conditionnées par l’argent.

=> L'ARGENT QUI RASSURE
Vous ne dépensez pas sans réfléchir. Vous êtes du genre économe. Vous voulez assurer vos vieux jours et l’avenir de vos enfants? Bravo! Mais si toute dépense représente pour vous une source d’angoisse, si vous ressentez le besoin de vérifier 5 fois par jour le contenu de votre compte ou de votre portefeuille, attention! La frontière entre l’économe et l’avare est parfois très mince.
Contrairement à l’idée qu’on s’en fait souvent, l’avare n’est pas une personne cupide mais bien un individu torturé. L’argent le rassure, l’accumuler le sécurise. Si vous avez parmi vos proches, une personne qui souffre d’une de ces dépendances à l’argent, poussez-le à consulter. Une thérapie bien menée pourra dans la plupart des cas la délivrer de ses craintes et obsessions.

POUR EN SAVOIR PLUS
Psychologie de l’argent, de Thierry Gallois aux éditions J’ai lu. 5,60 €
L'argent à tout prix : Comprendre et améliorer sa relation à l'argent, de Emmanuelle Daviet et Marc Levy-Davilla aux éditions Flammarion. 15 €
L'argent dans le couple et la famille, de Marie-Claude Francois-Laugier aux éditions Payot. 7,50 €
L'argent dans le couple : Peut-on s'aimer sans compter ?, de Bernard Prieur et Sophie Guillou aux éditions Albin Michel. 15 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Faut bien mourir de quelque chose !
Le Guide du thé vert
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène