La cannelle

Pour un hiver sans microbe !
Rubrique

On en met souvent sur la tarte aux pommes… Elle parfume aussi les plats orientaux, et c’est une aubaine pour notre santé !

Par Camille Longchamp

C’est à son huile essentielle que la cannelle doit sans doute les propriétés thérapeutiques qui lui sont reconnues depuis des siècles. Bien avant que ses composants soient analysés et ses propriétés ainsi expliquées, on l’utilisait empiriquement pour soigner nombre de troubles. Ainsi, Chamberland signalait, en 1887, la cannelle comme l’une des trois essences au plus grand pouvoir antiseptique.

BONNE POUR QUOI ?
Dans son ouvrage L’Aromathérapie, le Dr Valnet passe en revue les principales indications de la cannelle qui vont de l’asthénie (la fatigue !) à l’impuissance en passant par les ennuis dont elle vient à bout le plus rapidement : la grippe et les affections dues au refroidissement et les troubles intestinaux. Il ne faut donc pas hésiter à en mettre dans vos plats ou, si besoin, à faire appel à ses vertus sous forme d’huile essentielle.
En usage externe, l’huile essentielle de cannelle est également très efficace pour soulager rapidement les piqûres d’insectes.

COMMENT L'UTILISER ?
Généralement, on met une pincée de cannelle dans les desserts à base de pomme... Mais elle peut aussi parfumer un plat de riz ou de lentilles, seule ou en association avec d’autres épices.
Pour se soigner, on emploie plutôt l’huile essentielle de cannelle, en usage interne, en inhalation, en diffusion dans l’air ambiant ou, par voie externe (massage, bains...) — toujours mélangée à une huile végétale car il ne faut jamais l’utiliser pure sur la peau ! — pour soulager les piqûres d’insectes ou encore masser les muscles endoloris.
Si vous employez l’huile essentielle de cannelle par voie interne, ne dépassez jamais la dose conseillée, c’est- à-dire 2 gouttes deux fois par jour dans du miel.
On peut aussi se préparer de l’infusion avec les bâtons de cannelle.

Grog anti-grippe du Dr Valnet
Contre les états grippaux et les premières attaques du froid, on sera bien inspiré d’utiliser — et le plus tôt, ici comme ailleurs, sera toujours le mieux — une vieille "médecine" à la portée de tous, pour l’ensemble acceptée sans déplaisir : des grogs avec un demi-citron pressé, une cuillère à soupe de miel et un grand verre d’eau chaude dans laquelle on aura fait bouillir 2 ou 3 minutes un fragment de cannelle et un clou de girofle (laisser infuser 20 minutes).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les secrets d'un jeûne réussi
Mon cahier d’Homéopathie personnalisée
Les plantes qui guérissent (Poche)
Les clés de l'alimentation santé