On le (la) fait stériliser ou pas ?

Avoir des petits, ce n’est pas nécessaire à son équilibre psychique, comme on l’entend souvent dire. Et, chez la femelle, une stérilisation avant la puberté peut même lui éviter des maladies graves ! Alors forcément, ça mérite réflexion…

DANS LA GENT FÉLINE
Chez la chatte : à moins d’avoir une chatte que vous destinez à la reproduction, la question de la stériliser ou pas ne devrait plus se poser. En effet, les avantages sont multiples. Déjà, si votre chatte a accès à l’extérieur, vous allez l’empêcher d’avoir des chatons non désirés. Vous allez aussi protéger votre chatte des métrites (infections utérines graves), des tumeurs mammaires et même augmenter son espérance de vie, puisqu’un chat – mâle ou femelle – a moins de risque de s’éloigner de chez vous, une fois stérilisé. Enfin, vous allez vous assurer une certaine tranquillité, car il faut bien avouer que le défilé de chats prêts à se battre au beau milieu de la nuit pour votre dulcinée n’a rien d’une valse de Strauss !

Chez le chat : l’espérance de vie d’un chat non stérilisé étant trois fois moindre que celle d’un chat castré (du fait des risques d’accidents de la voie publique, de bagarres, etc.), le stériliser est un bon moyen de le protéger. L’intervention est encore plus simple que pour la femelle : les testicules sont retirés après incision au niveau du scrotum.

VERSION CANINE
Chez la chienne : comme pour la chatte, le but de l’opération est d’éviter que votre chienne ne fasse des tumeurs mammaires et des métrites quelques années plus tard, deux causes fréquentes de décès prématuré, de limiter les risques de grossesse nerveuse et d’éviter certaines nuisances, comme les pertes de sang et surtout, une meute de chiens à ses trousses ! Seul bémol : de toutes les stérilisations, c’est la plus complexe.

Chez le chien : finalement, c’est le seul pour qui une stérilisation avant l’âge adulte est sans intérêt pour la santé. Elle n’a pas non plus d’utilité dans la régulation des portées, car votre chien n’est pas censé vagabonder. Il n’y a donc pas lieu de l’opérer, sauf cas particulier où vous possédez une femelle que vous destinez à la reproduction, mais avec un autre que lui !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Les 3 clés de la santé
Le Guide du thé vert
Mon cahier de tisanes