Le Thé pour votre santé

Originaire de Chine, le théier, du haut de son modeste 1 mètre 50, s’est propagé au fil des siècles et a envahi le monde entier, du Japon à l’Europe, depuis les ports occidentaux jusqu’aux confins de la Russie, en passant par l’Inde, l’Afrique et l’Amérique…

Autrefois produit de luxe raffiné, le thé, dont il existe plus de 3 000 variétés, est devenu une boisson très populaire (la plus consommée dans le monde de nos jours). Incontournable dans la vie quotidienne en Asie, objet de rituels (cérémonies du thé au Japon et en Chine), il a gagné récemment les faveurs de l’Occident sur le terrain de la santé et du bienêtre, grâce à sa richesse en anti-oxydants qui protègent nos cellules des maladies liées au vieillissement et à son action aide-minceur très médiatisée.

LES COULEURS DU THÉ
Selon la provenance et le mode de culture, la préparation et le traitement auquel on soumet les feuilles après récolte, le thé sera noir, vert, blanc ou sombre… dans la tasse, et sera doté d’arômes et de goûts différents.
Le thé noir est un thé dont les feuilles sont fermentées ou oxydées avant d’être séchées.
Le thé vert n'est pas fermenté : les feuilles sont simplement chauffées quelques minutes, roulées puis séchées.
Le thé blanc est un thé délicat ne subissant, lui non plus, aucune oxydation, fait à partir de bourgeons et de pousses de très jeunes feuilles.
Le rooibos, appelé aussi thé rouge, ne fait pas partie de la famille, n’étant pas issu du théier.

UNE BOISSON SANTÉ
Une feuille de thé ne contiendrait pas moins de 350 constituants bénéfiques à la santé. Parmi eux, la théine qui, comme la caféine, a des effets énergisants (aussi stimulants mais moins excitants, augmentant la capacité de concentration et la vivacité de l’esprit) et également amincissants puisqu’elle dynamise la thermogénèse (on brûle ainsi les calories plus rapidement). Le breuvage a également des propriétés diurétiques (élimination des toxines) tout en constituant une bonne source d’hydratation.
Mais c’est surtout une source incomparable d’anti-oxydants (polyphénols et flavonoïdes, principalement), présents de façon plus importante dans les thés dont les feuilles n’ont pas subi d’oxydation. Comme le thé vert dont la consommation quotidienne de trois tasses ou plus par jour est associée à une réduction notable de l’inflammation et des risques cardio-vasculaires et de cancers.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Mon cahier d'homéopathie
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel