Angélique (Angelica archangelica)

Cadeau des anges
Rubrique

L’angélique (Angelica archangelica) possède de réelles propriétés antibactériennes, apéritives, stomachiques, anticonvulsives, sédatives, diurétiques, immunologiques et vasodilatatrices...

L'angélique mérite son nom. Belle et grande, elle épanouit ses ombelles blanches à deux mètres de haut. Et surtout elle est dotée de vertus souvent qualifiées de miraculeuses.
L'angélique (angelica archangelica) possède de réelles propriétés antibactériennes, apéritives, stomachiques, anticonvulsives, sédatives, diurétiques, immunologiques et vasodilatatrices... Elle aurait aussi une activité sur certaines tumeurs. Toutes ces propriétés sont scientifiquement reconnues (lire encadré page 12) et l'on a même isolé l'une de ses molécules, l'archangélicine.

LA RÉCOLTE D'ANGÉLIQUE
Semences :
lorsqu'elles commencent à devenir brunes ; couper les ombelles, les faire sécher à l'ombre, séparer des débris végétaux.
Tiges et feuilles : en juin-juillet
Racines : à l'automne. Les rincer à l'eau. Attendre qu'elles soient bien sèches avant de les couper en rondelles.

UN REMÈDE PRESQUE UNIVERSEL !
La liste des indications est longue.
- anémie
- appétit insuffisant
- asthme
- digestion (acidité gastrique, ballonnements, aérophagie, vomissements...)
- fatigue sexuelle masculine
- hépatisme
- insomnies dues à une trop grande nervosité
- chute de libido féminine (baisse de désir)
- migraines (d’origine nerveuse ou digestive)
- palpitations
- problèmes ORL (rhumes, bronchites...)
- règles douloureuses ou insuffisantes.

Respectez les doses, car l’angélique est très puissante : son suc est si irritant pour la peau que les mendiants de la Cour des Miracles s’en frottaient les membres pour provoquer de pitoyables plaies ou ulcères !

À TOUTES LES SAUCES !
La plante entière est utilisée : semences, feuilles, racines, tiges... Les parties ligneuses sont préparées en décoction ou en vins médicinaux. Les parties tendres (feuilles, semences) servent aux infusions. Les semences sont utilisées comme condiment dans la choucroute et les « pickles » de nos amis anglais ou les marinades. Il faut pourtant savoir que, contrairement à la plupart des plantes dont les propriétés médicinales sont potentialisées par le séchage, la dessiccation des feuilles et des fleurs d’angélique leur fait perdre leurs vertus. C’est d’autant plus important à savoir que l’on trouve la tisane de feuille sèche, à boire comme du thé.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de gemmothérapie
Trucs et astuces de santé
Les secrets d'un jeûne réussi
Les 3 clés de la santé