Rhodiola (Rhodiola rosea)

L'adaptogène venu du froid
Rubrique

D’usage assez récent en France, le rhodiola commence à concurrencer sérieusement le ginseng. Il est vrai que cette plante, qui pousse dans les montagnes, soigne nombre des maux actuels, et pas des moindres. Pratiquement inconnu il y a une vingtaine d’années, le rhodiola est en train de surpasser le ginseng au Top 50 des meilleures ventes mondiales de plantes.

UN PEU DE BOTANIQUE
Magnifique fleur pommée jaune (un peu comme les chrysanthèmes), le rhodiola est pourvu de nombreuses feuilles fines, lancéolées, bordées de dents aiguës, tournées vers le ciel. Il sent la rose, d’où le nom de Rhodiola rosea. Il pousse en buissons entre 2500 m et 4500 m d’altitude. Dans nos régions, le jaune des fleurs tend vers le vert pâle et se parsème de taches rouges.
Il en existe plusieurs dizaines de sortes. Celui qui nous intéresse, le Rhodiola rosea ou Sedum roseum, ou King T’ieng pour les Chinois, ou Orpin, pousse non seulement sur les pentes du Tibet ou des Carpates mais aussi dans les Alpes françaises, italiennes ou suisses. C’est bien sûr une plante protégée dans nos régions et donc interdite à la cueillette. Le rhodiola que l’on consomme en gélules est obtenu à partir de cultures : la consommation mondiale se compte par dizaines de tonnes.

LES ÉTUDES SCIENTIFIQUES
La composition chimique du rhodiola est parfaitement connue : principalement des polyphénols (rosavine, rhosavidine, rhodiolosides, salidrosides…), une huile essentielle, des flavonoïdes et des tanins. S’appuyant sur des études cliniques, le Dr Zakir Ramazanov compare l’efficacité du rhodiola à celle du millepertuis sur les dépressions.

UN PRÉCURSEUR DE LA SÉROTONINE
Une mauvaise régulation de la sérotonine entraîne une moins grande résistance au stress, une plus grande sensibilité aux migraines. Elle a aussi une action vasoconstrictrice et stimule le péristaltisme intestinal. Le rhodiola serait un précurseur de la sérotonine, améliorant sa synthèse et sa diffusion.

L’ADOPTOGÈNE IDÉAL
Cette plante qui enfonce ses racines dans la pierraille des montagnes a appris à s’adapter au froid, à la difficulté de trouver de l’eau et des nutriments. Cadeau de la nature, elle transmet à l’homme (et aux animaux) qui consomment ses racines ces mêmes propriétés : résistance au froid, aux maladies, à la fatigue…

TOUTES LES PROPRIÉTÉS EN RÉSUMÉ
- Protecteur du système cardiovasculaire : les personnes qui suivent un traitement doivent signaler à leur médecin s’ils prennent du rhodiola, à la fois par prudence et pour mieux adapter les doses.
- Régulation du rythme cardiaque et diminution des palpitations.
- Stimulant de la libido féminine.
- Augmentation des performances sexuelles masculines.
- Traitement des déprimes et dépressions, légères ou lourdes, saisonnières ou chroniques.
- Ralentissement du vieillissement (le rhodiola est un antioxydant).
- Régulation de l’hypoglycémie.
- Augmentation des défenses immunitaires.
- Protection lors de la chimiothérapie (en parler au médecin).
- Tonique musculaire et physique.
- Amplification de la résistance à l’effort.
- Épreuves sportives (le rhodiola, comme le tribulus, ne fait pas partie des substances interdites).
- Mémoire.
- Possible amélioration des états migraineux et des bouffées de chaleur.
- Possible amélioration du sommeil et du transit intestinal.

STANDARDISATION ET EFFETS SECONDAIRES
Il est important que les principes actifs soient préservés et dosés d’une façon « standard ». Les boîtes de gélules (ou de comprimés) se trouvent surtout en magasins de diététique. Les gélules étant souvent de 50 mg, deux par jour suffisent. Il est inutile de dépasser les doses : cela n’augmenterait ni les « performances » du produit ni les vôtres. Il n’existe pas d’effets secondaires connus, aux dosages recommandés. Mais par prudence les personnes malades ou sous traitement médicamenteux, les femmes enceintes et les enfants devraient s’abstenir de prendre du rhodiola.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le jeûne : mode d’emploi
Les compléments alimentaires qui guérissent
Ma bible de la phytothérapie
Bourdonnements et autres maux d’oreilles