La méditation pour trouver le bonheur…

… sans le chercher
Rubrique

La méditation est un chemin intérieur qui vous invite à prendre rendez-vous avec vous-même. Ce  parcours immobile vous promet des découvertes surprenantes qui vont vous passionner.

LA MÉDITATION, QU'EST-CE QUE C'EST?
D’abord, il faut se séparer des idées préconçues et des considérations erronées sur le sujet. Méditer ne signifie pas entrer en religion, et encore moins entrer dans une secte. Dépourvue de dogme, elle ne se rattache à rien d’autre qu’à vous-même. Libre à chacun de relier sa pratique à ses propres croyances, mais sachez que la méditation est un espace de liberté qui a besoin, pour le garder, de ne rien y ajouter. Nombre de fausses informations circulent à son propos, alors à qui se fier pour avoir une vision exacte sur ce qu’est et ce que n’est pas la méditation ?
Depuis quelque temps déjà, la science médicale explore très sérieusement les traditions ancestrales de santé et s’intéresse de plus en plus aux pratiques méditatives pour soutenir et améliorer l’équilibre physiologique et mental. Les expériences scientifiques menées à ce sujet révèlent toutes le rôle prépondérant de la méditation en tant qu’agent fédérateur d’un changement d’état positif et d’éléments réparateurs sur tous les plans de l’être.

CONCENTRATION = MÉDITATION
La méditation est utilisée dans toutes les formes de yoga et trouve sa place dans la diversité des expressions comme les postures, les enchaînements et les exercices respiratoires. Car il s’agit de ne rien entreprendre qui ne soit exécuté consciemment. Entrer dans la méditation, c’est cultiver l’attention à l’action quelle qu’elle soit.
L’immobilité fait partie du registre de l’activité, bien que nous en ayons ordinairement une autre conception. Porter son attention sur la respiration dans une posture immobile illustre une activité intérieure dont le mouvement invisible au-dehors s’exprime au-dedans. Habitués à se soucier exclusivement des apparences, certains décrètent que s’asseoir tranquillement pour respirer consciemment est une futilité, une perte de temps, un truc de charlatan. Mais l’on sait pourtant combien les apparences sont souvent trompeuses et que, s’il convient de ne pas gober tout ce qui passe, il reste intéressant de s’octroyer des preuves à partir de sa propre expérience.
En revanche, la pratique méditative ne s’en tient pas seulement à la posture assise, mais s’exerce également dans les domaines aussi inattendus que faire la cuisine, accomplir les tâches ménagères, jardiner, se promener, écrire et réfléchir. La vie quotidienne offre mille et une possibilités de s’exercer à méditer car, vous l’avez compris, il est question d’être conscient de ce que l’on fait au moment où on le fait. Le choix vous appartient quant à définir l’objet de votre attention, qui peut être global ou ciblé. Par exemple : en marchant, vous pouvez choisir de vous concentrer sur le rythme engendré par vos pas pour le maintenir régulier pendant tout le trajet, ou sur la sensation ressentie au contact de vos pieds avec le sol, ou bien encore tout simplement à l’unique fait d’avancer un pas après un pas… L’important est d’établir au départ un sujet d’attention et non plusieurs et de le maintenir jusqu’au bout sans en changer. Prenez garde toutefois, ce qui semble si facile ne l’est peut-être pas autant qu’il y paraît, car maintenir l’esprit fixé sur une seule chose sans s’en laisser distraire relève d’un entraînement à la concentration progressif et durable.

LES BÉNÉFICES DE LA MÉDITATION
Ce qui est le plus perceptible au début est un grand apaisement, comme une ambiance qui se transforme intérieurement. S’ensuit un bien-être, une sensation de plénitude qui se prolonge au-delà de la méditation. C’est la conséquence de la concentration dont le but est de faire cesser l’agitation du mental et la précipitation désordonnée des pensées. La pratique régulière développe une harmonie générale entre le corps, l’esprit et la vie.
Le méditant voit peu à peu son comportement se modifier face aux problématiques de l’existence qui seront abordées avec plus de distance et de self-control. Les émotions devenues plus douces provoqueront moins de dégâts, tant vis-à-vis de soi que vis-à-vis des autres. La communication et les échanges avec la famille, le travail et toutes les activités seront ainsi considérablement améliorés.
Par ailleurs, la pratique renforce la mémoire, affine les réflexes et estompe la fatigue. Et l’on dirait que la méditation ouvre les yeux des pratiquants sur l’essentiel de leur existence.

À LIRE
Méditations, de Véronique Durruty et Patrick Guedj aux éditions Marabout, 25 €
L’infini pouvoir de guérison de l’esprit, de Tulku Thondup au Courrier du Livre, 18,80 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Faut bien mourir de quelque chose !
Ma Bible des aliments remèdes
Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Mon cahier de sophrologie