No stress

Rubrique

Pratiqués en Chine depuis des millénaires, les exercices de santé appelés “qi gong” constituent un remède pratique et accessible à tous pour vaincre le stress et “apprendre” le bien-être.

L’ÉNERGIE DU MATIN CALME
Il y a bien longtemps, la sagesse était souveraine au pays du matin calme. Du plus humble au plus puissant, chacun la recherchait. L’un méditait, un autre écoutait les paroles inspirées des vieux maîtres, un autre encore exerçait sur lui-même une discipline martiale favorisant son développement.
Aujourd’hui, le monde a bien changé ; restent, pour les chercheurs de vérité intérieure, les trésors d’un savoir ancestral révélés par la philosophie du mouvement corporel. Avec son approche douce et d’abord facile, l’art du qi (prononcez “tchi” et comprenez “énergie vitale”) est une réponse appropriée à la demande la plus fréquente de notre monde actuel en quête de solutions anti-stress.
Les puritains crieront au blasphème s’ils voient réduire la richesse de cette science à une simple technique de bien-être et ils auront tort. Pratiquer le qi gong à la mesure de ses moyens et selon ses besoins ne comporte rien de condamnable. Au contraire, puisqu’il s’agit d’aider chacun à se relier au courant universel de l’énergie curative par le biais de soi-même. S’agissant de l’amélioration de la santé, du mieux-être du corps et de la paix de l’esprit, la transmission doit être en correspondance avec le plus grand nombre et pas seulement les intellectuels, les spécialistes ou les pseudo-spiritualistes. Tous les êtres sans exception aspirent à la même chose, connaître le bonheur, mais pour y accéder tous n’emploient pas nécessairement le même chemin.

CHANGER C'EST GUÉRIR
Décider d’être heureux, c’est déjà un peu l’être. Voulez-vous vraiment cette belle santé qui vous fait rêver ? Reste à nettoyer les vieilles taches et les moisissures, à ôter les lambeaux de poussière, à jeter les vieux meubles vermoulus, à graisser les serrures rouillées pour ouvrir largement les portes et les fenêtres de l’esprit et du coeur à la connaissance de soi et à l’amour des autres. Guérir de soi demande du courage et de la volonté. Il va falloir se remettre en question, regarder ses erreurs avec une fermeté doublée de compassion. Il ne s’agit nullement de se condamner, mais de devenir clair avec soi-même pour pouvoir réparer, transformer, en un mot, changer. C’est en acceptant de bouger dans ce sens que l’énergie de vie en nous coulera librement, délivrant sur son passage un flot de paix, de force retrouvée et de bien-être générateurs d’une belle santé.

PRATIQUE : QI GONG DE LA MOTIVATION
Sans un élan venu du plus profond de votre être, vous poussant à vous engager, rien n’est possible. L’importance de la motivation fait qu’elle engendre un cycle dont dépendent tous les autres, jusqu’à l’atteinte de la finalité. Le renforcement du qi (élément moteur) dépend de la motivation. Pour développer une puissante motivation, il vous faut exercer votre corps et votre souffle dans la pleine conscience de l’entreprise que vous voulez mener à bien.

L’enchaînement suivant vous aide à appuyer votre motivation sur chaque mouvement, à la placer bien à plat dans votre esprit, comme vous posez vos mains et vos pieds sur le sol tout en l’exposant clairement dans votre mental, à l’élever jusqu’au sommet d’une vision idéale, pour l’intégrer ensuite dans votre corps et dans votre coeur.
Il sera alors temps de la lancer dans l’espace extérieur, pour la condenser dans le cercle de vos bras et finir par la stabiliser avec la construction d’un carré formé par la posture corporelle.

Les mouvements
1. Placez-vous debout, les pieds parallèles, les jambes espacées de la largeur de vos épaules, les bras légèrement ouverts, paumes des mains face à l’extérieur.
2. La pointe des pieds ouverte sur les côtés, fléchissez les jambes en grand plié en gardant la plante des pieds bien à plat sur le sol. Réunissez vos bras tendus devant le tronc pour que la pointe de vos doigts touche le sol.
3. Dans la posture pliée, ouvrez les bras de chaque côté, comme pour déployer des ailes, en fléchissant le buste à l’horizontale, la tête dans l’alignement du dos.
4. Redressez-vous, jambes tendues, en développant les bras jusqu’à les étirer en V vers le ciel.
Reprenez l’ensemble des mouvements 4 fois de suite.

À LIRE
Gym Tao, d’Edward C. Chang (Éditions Marabout)
No stress : qi gong, de Davina Delor (Éditions Marabout)

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas
Et si vous manquiez de vitamine D ?