Polykystose hépatique

Rubrique

Ma mère âgée de 85 ans est atteinte d’une polykystose hépatique (kystes sur le foie). La médecine classique ne dispose pas de traitement, mis à part l’ablation des kystes qui repoussent presque immédiatement. Dans le cas de ma mère, elle a subi deux opérations en deux ans. Compte tenu de son âge, les interventions chirurgicales présentent un réel danger. C’est pourquoi je souhaiterais savoir si au niveau des médecines douces, une solution existe. (...) »

M. H. de Paris

LA RÉPONSE DE ROBERT MASSON

Il faut en première intention éviter TOUT ce qui favorise la genèse des kystes, à savoir :
A- Le SOJA (sauf s’il est longuement fermenté ou longuement cuit).
B- Les PROTÉINES LACTÉES (lait, fromage, yaourts).
C- Le NON-STOP ALIMENTAIRE.
D- Les ALCOOLS.
E- LE TABAC.
F- LES MÉDICAMENTS non strictement indispensables.
G- Les macro-doses de MINÉRAUX et COMPLEXES VITAMINIQUES de SYNTHESE (facteurs sous-estimés).
H- Les ADJUVANTS VACCINAUX : aluminium, dérivés du formol, mercure, etc. et LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE (ordinateur, vidéo, portables, téléphones sans fil).

1. Éviter de consommer des eaux richement minéralisées. Choisir Mont Roucous.
2. Soigneux réglage alimentaire (voir Diététique de l’expérience).
3. Avec le fruit ingéré seulement à 17 H 30, prendre une gélule DEFLAMOR (SND).
4. 10 mn avant le repas du soir, dans ½ verre de Mont Roucous, prendre 20 gouttes HYDRASTIS COMPOSE 3 DH (Boiron).
5. Si affection chronique existant en plus de la polykystose hépatique, éviter tous les refoulements anti-symptomatiques aveugles, par exemple pommade sur un eczéma, sirop s’opposant à une expectoration, médicament anti-sudoral, etc.
Ces méthodes entraîneraient la « flambée » de la polykystose.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 112

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Ordre et désordres
Mon cahier de yoga au quotidien