Pour la bourbouille, de l’eau…

Rubrique

… de pluie

Je voudrais répondre au fils de Mme C. du Var qui souffre de bourbouille. Il y a plus de 50 ans, militaires en Indochine, nous étions parfois atteints de bourbouille. Les remèdes classiques n’amélioraient que peu la situation. Alors, nous attendions la pluie pour prendre au-dehors une bonne douche sous cette pluie généralement forte. Et là, miracle, en une nuit, tous les boutons disparaissaient pour longtemps ! Peut-être que ce procédé est difficile à appliquer sous nos latitudes, en ce moment ; on peut essayer l’été. »

Truc envoyé par Georges B. des Landes

...ou de mer

J’étais un ancien militaire et en 1970, j’étais en stage aux Garrigues à Nîmes. Nous étions en train d’installer un parcours de tir dans le maquis et nous travaillions torse nu. Les branches des arbustes m’ont touché le dos et le lendemain, je me suis retrouvé avec une peau de crapaud et le dos me brûlait. J’ai consulté le médecin militaire qui m’a conseillé d’aller me baigner dans la mer Méditerranée. Une semaine après, je n’avais plus aucun problème. »

Truc envoyé par Jean G. de la Haute-Vienne

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 112

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Ordre et désordres
Mon cahier de yoga au quotidien